Pages

mercredi 28 juillet 2010

Villeneuve et moi 28/07/2010

ARRÊTEZ DE DÉNIGRER,
FAITE DES PROPOSITIONS !!!


Ce credo, Jean-François Villeneuve et moi-même l’entendons plus que de raison.
C’est celui des âmes quinocéennes bien pensantes, c’est celui des personnes qui refusent de porter un regard lucide sur les 28 mois aux affaires du maire élu en mars 2008.
Dans son blog de mars 2008, M Blanc écrivait « tout de go » à ceux qui prônaient une opposition au sein de la municipalité :
« Cette opposition que l’on devine de principe est souvent systématique, négative et finit au fil des mois par devenir destructrice ».
Chacun se souvient que des recalés du premier tour des municipales ont sollicité un strapontin dans la liste « autrement » de M Blanc et ce dernier a répondu « notre conseil municipal doit être homogène parce que la tâche est lourde et les dossiers complexes ».
Après ce dictat, imaginer que le contenu des blogs « le LEQ et le Blog de michel » puisse être des éléments de la réflexion municipale dépasse l’optimisme le plus béat .
Il n’est pas interdit jusqu’à preuve du contraire dans le cadre de la vie démocratique de notre ville de dire et d’exprimer notre pensée sur les dossiers en cours à Saint Quay Portrieux.
A chaque fois que nous demandons des documents administratifs, dans le cadre des lois sur les collectivités territoriales, pour étayer notre réflexion, c’est la croix et  la bannière.
Les réponses sont longues à venir et dilatoires, on finit par croire que la moindre question relève du « secret-défense ».
Autrement dit « circulez, il n’y a rien à voir »
Le rôle des blogs dans la vie municipale n’est pas exceptionnel,
le bon sens ne nous égare pas encore.
Ils demandent pas mal de temps et de travail et rien n’est simple avec certains élus.
La déliquescence de cette équipe soi disante homogène n’a pas tardé et les deux blogs locaux n’y sont pour rien.

Quelques étapes de cette désagrégation :
• En automne 2008, une majorité d’élus se déclare au sein de l’équipe « homogène » en désaccord avec le maire.
• Dans le même trimestre , le maire se plaint que le deuxième adjoint a voulu lui casser la figure , s’ensuit des plaintes au pénal.
• Deux adjoints, dans la même période perdent leurs délégations de signature.
• Le DGS en place se voit montrer la sortie !
• Au printemps 2008, six élus démissionnent avec fracas.
• Un nouveau DGS en avril 2009 est embauché.
• Ce nouveau DGS ,16 mois après n’est plus en odeur de sainteté…au suivant.
• Les conseils municipaux se suivent et se ressemblent dans l’animosité et l’échange de noms d’oiseaux.
• Les délégations du maire votées à l’unanimité en avril 2008, lui donnent des pouvoirs exorbitants.
• Les financements du CLJ, la rénovation du Centre des congrès, la reconstruction d’un cinéma et la réhabilitation du GR34 font partie du domaine réservé du maire.

Alors, face à cette gestion solitaire du maire et d’un ou deux de ses adjoints au plus , il est bien illusoire que le temps des propositions soit arrivé pour les blogs.
Nos blogs ne font que traduire et dire ce que le blog officiel de la ville ne fait pas.

Une décision qui a surpris des élus, l’instauration du couvre-feu, notre maire de passage à la télé FR.3 a expliqué sa décision , il dit aussi dans la presse connaître les délinquants.
Fort bien, dans le cadre de son état d’officier de police judiciaire, qu’il fasse connaître ses renseignements à la gendarmerie, les quinocéens y gagneront en tranquillité.
Le temps des propositions et de mettre un peu de temps libre au service de cette municipalité semble aujourd’hui bien superfétatoire pour les bénévoles du blog.


JOUNENT michel                                                                                  VILLENEUVE  jean-françois

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire