Pages

mercredi 2 décembre 2015

tous aux urnes 2/12/2015

Pour mémoire, 

l'adresse de la pétition contre le découpage du Préfet



Les élections régionales  virent à  
UNE CONSULTATION NATIONALE 
DE L'ÉLECTORAT FRANÇAIS SUR 
LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE.
Les objets de cette consultation ont totalement disparu  de la campagne électorale alors que la Loi NOTRe les a renforcé dans  le cadre du  nouveau  découpage (contestable) des régions.
Les responsabilités essentielles de la Région seront les suivantes... pour indication:
·        développement économique .
·        aménagement du territoire.
·        la prévention et la gestion des déchets.
·        la gestion des services  non urbains des transports.
·        la gestion des transports régionaux  de voyageurs  comme  le TER.
·        la formation professionnelle continue.
·        la construction, l'entretien et le fonctionnement des  lycées .
·        la  protection du patrimoine .
·        le développement  des  ports  maritimes et des aérodromes .
·        etc....
A quatre jours de la consultation, on annonce, hélas le désintérêt  d'une grande partie de  l'électorat.
Les  entreprises de sondages bruissent déjà d'un nouveau record  dans le nombre  d'abstentionnistes. (plus de la  moitié des  inscrits ??? )
L'intérêt de  l'électeur  est ailleurs,  il veut de la sécurité dans sa vie au quotidien, du travail et surtout la  tenue des  promesses électorales.
Les partis  politiques et les  médias auront été  en dessous de tout pour expliquer  l'objet de cette consultation.( retardée d'une année  et fixée dans  une  période de fêtes!!!  )
Dimanche soir au vue des résultats électoraux, on se  prépare à écouter les  médias,   à une sinistre soirée.
Pour éviter, lundi 7 "la gueule de bois" , il reste  une seule solution  "tous aux urnes  ce dimanche  6 décembre".
Le choix est large en Bretagne  notre région ...Onze listes se  présentent .
Il y a  largement  de quoi trouver ses représentants pour les six années à venir.

JOUNENT Michel. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire