Pages

samedi 24 mars 2018

un satisfecit bien mérité, le 24 mars 2018


C'EST REPARTI...

Le conseil municipal, en reconduisant ce  23 mars  2018 le même délégataire de service public à la direction du cinéma communal "Arletty"  a donné en quelque sorte un satisfecit  à la  majorité de la  municipalité sortante.
La reconduction de la société Cinéode s'est faite dans  le cadre de trois candidatures .
Il faut se souvenir  que  cinq années en arrière cela avait été très difficile de se sortir des  manoeuvres, des combines , du grave revers devant la justice administrative  et des mensonges du maire  minoritaire d'alors, accompagné  de son DGS, pour choisir la  meilleure solution pour gérer cette belle , coûteuse et moderne salle restructurée.
Le pire dans cette période tumultueuse avait été la fermeture pendant plusieurs mois , sans raison, de la salle  à peine rouverte  la manifestation bidon et grotesque menée en ville  par le  maire  et son adjointe à la culture.
Le DSP a fait la  preuve de sa compétence  et a su s'inscrire  dans  la vision culturelle  de la  municipalité actuelle .
C'est sans aucun doute la raison de sa reconduction.
Le cinéma restructuré est magnifique, tout le monde  s'accorde  là dessus  mais la grave erreur  aura été dans sa rénovation la suppression de la scène  permettant  des représentations théâtrales.
Les pièces de théâtre jouées au Centre des congrès  se font dans  des conditions médiocres.
Les loges d'artistes existent  toujours dans le cinéma actuel, l'espace dit de convivialité construite sur une partie de l'ancienne scène  ne sert  à rien comme  l'ascenseur  aussi; avec des travaux adéquat, ne serait-il pas possible de faire revivre l'ancien cinéma-théâtre communal???
Il était prévu pour le cinéma restructuré de recevoir en direct  des événements importants par voie hertzienne , au conseil municipal du  23 /03/2018  rien n' a été dit sur ce  mode de diffusion .
L'important était de battre le record en temps  de la tenue du conseil... une grosse demi heure.

JOUNENT Michel .   
coupe de l'ancien cinéma-théâtre montrant les loges  sur lesquelles  est installé l'espace de convivialité  et les WC accessibles par un ascenseur  pour les  personnes handicapées.
Pour mémoire, il n'est pas inintéressant  de relire sur le site  municipal le procès verbal (point 5) portant sur la délibération N°28/03/2013-02 concernant le choix du délégataire   pour gérer le cinéma.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire