Pages

jeudi 18 juillet 2019

des economies de bouts de chandelle,le 18 juillet 2019

nettoyeuse de plage acquise sous le mandat de G Lambotte. 
AVANT , MAIS C'ÉTAIT AVANT
la nettoyeuse  de plage municipale assurait la propreté des plages .
Aujourd'hui pour des raisons encore  inconnues, elle n'entre plus en action  et du côté  de la plage du casino c'est du varech à gogo  sur une bonne partie du haut de la plage.
Des touristes s'étonnent et rouspètent, des Quinocéens à demeure  aussi!!!
Plage du casino encore, le club Mickey a disparu sans aucune explication de la municipalité.
Ce matin,  j'ai pu observé  qu'un saisonnier, paré d'une petite épuisette toujours sur la plage du casino essayait de ramasser des déchets de toutes sortes.
Pourquoi ces économies ??? et quand la municipalité fera t-elle enfin obstacle à l'usage intempestif des cigarettes sur le sable et des mégots abandonnés en quantité.
JOUNENT Michel.


sans lire dans le marc de café,le 18 juillet 2019


AU JOURNAL OFFICIEL...
C'est maintenant annoncé, les prochaines élections municipales auront lieu, pour :
  • le premier tour, le 15 mars  2020.
  • le second tour, le  22 mars 2020 si nécessaire.
A ce jour, une seule candidature s'est fait connaitre dans notre commune.
Il s'agit bien sûr du maire sortant qui depuis le début de l'année a fait savoir par voie de presse qui sollicitera un second mandat de 6 ans.
8 mois avant le premier tour , il semble de plus en plus hasardeux d'imaginer qu'une seconde liste s'opposera au maire sortant .
On n'est pas bien sûr  à l'abri d'une surprise de dernière heure, à mon avis peu probable.
Reste pour s'opposer au charisme de notre maire, la possibilité d'un parachutage ou  d'une pointure venu d'ailleurs pourrait se faire,  c'est déjà arrivé à Saint Quay Portrieux.
Pour qu'il y est un second tour  dans  le format d'une seule liste candidate , c'était  le cas jusqu'en  2001, il faudrait un record d'abstention au premier tour , cela apparaît encore  plus improbable.
Ce second tour serait juste alors un acte  réglementaire pour confirmer la seule  liste  en course, celle  l'ancien maire.
Bref, je suis dans une suite d'hypothèses mais en attendant les événements préélectoraux, il ne sera pas interdit de reprendre le catalogue de promesses du maire actuel et de vérifier le montant de celles  tenues et de celles non réalisées dans une  commune qui ne manque pas chacun le sait de ressources financières et d'un personnel communal en sur abondance.
Dans les quelques mois qui restent avant les élections, on verra comme dans la  plupart des communes se faire des travaux , de voiries le plus souvent  pour montrer que la  municipalité soigne ses concitoyens et mérite une nouvelle fois sa confiance.
Un exemple parmi d'autre, après des  mois d'hésitation dans l'allée de la grève Gicquel, un nouveau marquage au sol est réalisé et le malheureux riverain qui avait des soucis pour sortir sa voiture  de son garage peut espérer que ce marquage sera durable et pas à nouveau saccager par un voisinage irascible.
 JOUNENT Michel.
NB : en 2001 aux municipales, il y avait 2 listes , en 2008 on comptait 3 listes , à l'élection partielle de  2012, 2 listes étaient en concurrence enfin en 2014, 5 listes se sont disputées les suffrages des Quinocéens.
 

mardi 16 juillet 2019

la D786 route de tous les dangers,le 16 juillet 2019

 
L'embranchement de la Rue Martouret et de la D786.
UNE ZONE DANGEREUSE .

Il y a quelques années  une voiture folle avait fait le grand saut, sortant de la route à vive allure elle s'était retrouvée une quinzaine de mètres plus bas  dans le jardin d'un particulier rue Merle.
Le Maire actuel  s'était rendu sur place et avait laissé entendre  que  peut-être on installerait un jour ,  des glissières de sécurité .
Dans la nuit du 14 au 15 juillet  vers  4 heures du matin , un véhicule venant de Plouha  a raté son virage  en arrivant au devant de l'usine de traitement des eaux.
Le véhicule s'est vautré dans le fossé (côté droit de la chaussée ) et parce qu' il était devenu incontrôlable , il a arraché toute la signalisation et les arbustes.
Depuis sa rénovation, la D786 est extrêmement roulante  et la vitesse des véhicules excessives , les bandes cyclables ne sont toujours pas tracés au sol  et la sécurisation de la traversée à pieds de la départementale au niveau du moulin... inexistante.
Du carrefour du Ponto (toujours pas remis dans son état premier ) au carrefour de Kertugal , la D 786 est maintenant une saignée dans  notre ville et comme toute saignée autoroutière,  elle est  sans doute pratique  pour ceux qui se déplacent  et dangereuse pour les Quinocéens .
A quand une véritable  limitation de la vitesse  et la sécurisation des piétons, des cyclistes  sur cette partie Quinocéenne de la D 786 ???.

JOUNENT Michel.





 

lundi 15 juillet 2019

"à la tête du client", le 15 juillet 2019


INCONGRUITÉ ....
Rue du Président le Sénécal,  à quoi sert le service de l'urbanisme  local???
Au pied d'un monument classé, le château de Calan les passants ont pu constaté que des travaux visant à faire un parking pour l'hôtel ont commencé sans autorisation.
Après l'arrêt de travaux et la destruction de plusieurs arbres, les choses sont rentrées dans l'ordre, une demande préalable  de travaux a été déposée et acceptée par les services  municipaux.
Aujourd'hui les travaux se terminent et il est alors  saisissant de constater que le fait d'être au pied d'un monument classé ne change rien à l'affaire.
Le parking voulu est maintenant ceint d'une clôture en bois qui donne à la réalisation l'aspect d'un fort de la conquête de l'ouest américain.
Et dire que sous un autre mandat on chagrinait des Quinocéens dans leur demande de changer leurs fenêtres, le même service d'urbanisme ne voulait pas entendre de la présence de  PVC parce que la maison en question  se trouvait à moins de  500 mètres d'un cinéma classé monument historique.
Pareille pour une demande de changement de clôture en ciment armé usé par le temps , leur remplacement devait se faire  à l'identique, identique qui ne se faisait plus , 50 ans après la première pose.
Ces deux exemples étaient  dans le rayon de protection d'un monument classé et en plus en  non visibilité.
On peut affirmer à ce jour que l'attribution de permis de construire ou de demande de travaux  rue du Président Le Sénécal  sous le château de Calan se fait à "géométrie variable".

JOUNENT Michel. 
  le nouveau parking de  11 places, enfermé par une clôture en bois.
 
Commentaire de la Vigie  22 410:
Il est quand même surprenant que des travaux de cette ampleur aient pu être entrepris sans que qui que ce soit de l'équipe municipale ne s'en rende immédiatement compte et ne s'interroge sur l'existence ou non d'une demande préalable de travaux. . Personne de cette équipe n'habite donc dans les environs de cette très jolie demeure ? Que la situation ait par suite été régularisée, importe peu : le mal est fait. L'abattage de ces arbres est une vraie perte, non seulement pour Château Calan mais aussi pour Saint-Quay. Et vous avez raison, cette clôture de type ranch est une vraie plaie pour les yeux. A propos, le STAP n'aurait-il pas dû être saisi avant un tel massacre ?

mercredi 10 juillet 2019

ça bouge dans la pierre à saint quay, le 10 juillet 2019

A PROPOS D'IMMOBILIER.
La SVM, un promoteur immobilier est très entreprenante pour construire  à Saint Quay Portrieux.
Cette entreprise de Paris 16ème a obtenu un permis de construire au 22 rue Paul de Foucaud pour réaliser 6 petits immeubles comprenant  27 logements de  2 et 3 pièces et elle  s'intéresse fortement à la rénovation plutôt à la reconstruction  de l'hôtel-restaurant "le Gerbot d'avoine".
"Le gerbot d'avoine" qui fut longtemps l'emblème de l'hôtellerie Quinocénne avec ses  2 étoiles , ses 18 chambres et son restaurant gastronomique a disparu suite au retard mis à se moderniser et  à se mettre  aux nouvelles normes pour l'accueil des voyageurs et des touristes .
Aujourd'hui pour garder son statut de station balnéaire, il y a urgence de retrouver au niveau local un accueil hôtelier conséquent.
Il est écrit sur le site municipal  que le projet  de rénover "le gerbot d'avoine" serait de taille, il s'agit en effet d'ouvrir un hôtel 3 étoiles avec 80 chambres, de faire une résidence hôtelière de  13 appartements, d'y installer  un restaurant gastronomique de  60 couverts, d'y joindre une brasserie de  100 couverts et pour rendre confortable le séjour dans ce  nouvel ensemble hôtel-restaurant  d'ouvrir un spa et une piscine couverte.
Un parking souterrain sur deux niveaux pourrait enfin accueillir la clientèle.
Une telle réalisation a quelques dizaines de mètres  du centre des congrès municipal ne manquerait pas de valoriser  et rentabiliser  ces  salles modulables , toujours  à la recherche de son public depuis sa totale réhabilitation exécutée sous le mandant de G Lambotte.
Tout cela est bien beau  et va dans  l'intérêt général sauf que  les riverains, habitants  l'allée de grève Gicquel et la rue de Notre  dame des flots sont inquiets par la démesure à leurs yeux du projet concocté par la municipalité et SVM immobilière de 75016 Paris.
L'apparente manière dont le projet avance, inquiètent même des membres du conseil municipal  pourtant d'habitude si silencieux, si le projet devait se faire dans  le secret de quelques initiés, il va s'en dire que sa réalisation connaîtra des recours de toutes sortes .
NB: l'annonce de creuser un parking souterrain sur 2 niveaux en  bord de mer sans que  l'enquête du BRGM sur le GR 34 soit  publiée est surprenant pour adopter le nouveau PLU  concernant l'agrandissement de  hôtel.
La construction de SVM immo , 22 rue Paul de Foucaud.
JOUNENT Michel.

mardi 9 juillet 2019

non , aux algues vertes,le 9 juillet 2019

ALGUES VERTES DANS LA BAIE DE SAINT BRIEUC.
 
Il est nécessaire de rappeler que ces algues ne sont dangereuses que lorsqu’elles parviennent au stade de décomposition.
Ce n'est pas le cas encore  à Saint Quay Portrieux.
Le centre de Lantic  de traitement  de ces algues  ramassées sur les plages  est fermé  et l'odeur  est forte autour de cette usine.
Sur les  plages de la commune, il n'est cependant pas interdit de les ramasser, de trouver un lieu pour les stocker provisoirement  et de rendre les plages propres pour les estivaliers.
Plage du casino en ce début de vacances de Juillet  , ce n'était pas le cas... 
 
JOUNENT Michel, photo produite par un vacancier nouvellement  arrivé  dans la commune. 
Commentaire de Bernard Morice:
Pas du tout d'accord avec ton dernier message
1/ Ce qui atterit sur nos plages après un coup de vent , ce sont des algues arrachées des rochers, ce que l'on appelle varech
Il y a peu les jardiniers du pays venaient avec des brouettes récolter ce varech pour amender les terres
Ces algues n'entrainent aucune nuisance olfactive et ne sont absolument pas toxiques
La prolifération de micro organismes (dont les puces de mer) dans ces algues qui se dessèchent sur nos plages est bénéfique pour la biodiversité puisque les puces de mer font partie de l'alimentation des poissons
La disparition des poissons au bord de nos plages est en partie due au raclage systématique de l'estran.
De nombreuses voix s'élèvent en Bretagne et ailleurs pour interdire cette pratique
2 / Les algues vertes qui apparaissent si souvent sur les plages du fond de la baie sont le résultat d'une pollution et les gaz issus de leur décomposition sont toxiques pour l'homme , les chevaux ...et les sangliers !!
Ce sont ces algues que la déchetterie de Launay ne peut plus traiter
Bien cordialement.

jeudi 4 juillet 2019

au milieu de la poussière ,le 4 juillet 2019


PLACE DES LARMES .
Les travaux de la première phase d'aménagement de la place prévus pour  6 semaines viennent en effet et apparemment se terminer.
Commencés le 18 mars 2019, l'entreprise de Lamballe à la tête des travaux a semble t-il rencontré quelques  problèmes importants??? pour tenir les délais prévus.
Ce matin, au cours de la  16 ème semaine des travaux, un engin spécial  a retiré l'ancienne cuve de désodorisation , ce n'est pas pour autant que dans la foulée les 2 emplacements permettant le chargement des voitures électriques ont été dégagés...Dommage.
Dans la rue du moulin Saint Michel, beaucoup d'arbres sont détruits par le stationnement chaotique des voitures, ou victimes des travaux de transformation  du système d'assainissement .
C'est le cas de  deux nouveaux arbres, de part et d'autre de la rue de la Bourgade, l'un est complètement mort, regardez son feuillage et l'autre se meurt, la tranchée réalisée à ses pieds a conduit une pelleteuse à couper ses racines .
Attention au danger de sa chute!!! De plus avec cette forte chaleur, tous les arbres de la rue qui mène au moulin manque d'eau.
Le sol de la  place a été nivelé , c'est mieux que  rien pour la période estivale en cours,  espérons et souhaitons que des orages ne viennent pas perturber cette réalisation provisoire et poussiéreuse.
Cet état de la place n'est pas terrible pour les deux commerçants ayant leur terrasse à proximité immédiate de la zone en attente de finitions.

JOUNENT Michel .  

lundi 1 juillet 2019

non à la petite délinquance, le 1er juillet 2019


ALLÉE DE LA GRÉVE GICQUEL,
quand le bon sens sera t-il enfin de  mise!!!
Quand le psycho drame entre voisin sera t-il éteint!!!
Un résident de  cette voie au 6, bien sous tout rapport ne demande pas grand chose, il veut pouvoir sortir et entrer son véhicule dans son garage  et compte tenu du stationnement "sauvage"des voitures  et d'un voisin en particulier, ce n'est pas facile voire  impossible.
Sous l'ancienne municipalité, ce résident toujours tracassé par des automobilistes sans gène avait obtenu pendant l'absence du maire, des services techniques municipaux,  la peinture d'une ligne jaune  interdisant le stationnement.
A peine de retour de ses absences hebdomadaires, l'ancien et susceptible maire ( DB ) avait fait badigeonner de noire la ligne jaune d'interdiction et la marque  interdisant le stationnement.
Première partie du psycho drame ...
Le nouveau maire, l'actuel  a pris le problème du stationnement à bras le corps , il a fait peindre sur la chaussée les emplacements de stationnement des véhicules tout au long de  l'allée.
A peine sèche, la peinture blanche marquant les emplacements, a été recouverte sur une partie de l'allée par des barbouillages  noires sans doute  à l'aide d'une bombe aérosol.
Ensuite, une jardinière a été installée, une seule ne suffit pas et la sortie de son véhicule est toujours compliquée pour cette personne de bon aloi.
Le ou les barbouilleurs ont été à coup sûr identifiés....voir courrier du maire aux riverains de l'allée.
Le problème existant dans cette impasse est mineur , il suffit  pour y mettre un terme d'installer une seconde jardinière, les séparer de 2 mètres  et le problème sera réglé  alors pourquoi  attendre???
Sous cette mandature cela fait plus de  cinq ans que le problème perdure, il est temps de faire Monsieur le Maire , preuve d'autorité.

JOUNENT Michel.

Courrier du Maire sur le stationnement allée de la grève Gicquel aux riverains de l'impasse.

dimanche 30 juin 2019

Interrogations sur la canicule,le 30 juin 2019


UN ENSEMBLE DE DONNÉES  POUR
S'INTERROGER VOIRE RÉFLÉCHIR SUR LA CANICULE .
  
En France, les records de chaleur (ici ceux supérieurs à 41°) selon les villes sont les suivants: 

+ 45.9° à Gallargues le  montrieux (Gard ) en juin 2019
+ 44.1° à Saint Christol les Alés (Gard ) en août  2003
+ 44,0 ° à Toulouse (Haute-Garonne) le 8 août 1923
+ 43,9 ° à Entrecasteau (Var) le 7 juillet 1982
+ 43,2 ° à Broût-Vernet (Allier) le 13 juillet 1983
+ 42,8 ° à Montpellier (Hérault) le 19 juillet 1904
+ 42,7 ° au Cannet (Alpes-Maritimes) le 12 juillet 1982
+ 42,5 ° à Saint-Raphaël (Var) le 30 juillet 1983
+ 42,3 ° à Hyères (Var) le 10 juillet 1982
+ 42,2 ° à Châteauroux (Cher) le 9 août 1923
+ 42,0 ° à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) le 27 juillet 1983
+ 42,0 ° à Bergerac (Dordogne) le 27 juillet 1947 et le 12 juillet 1949
+ 42,0 ° à Ponte Leccia (Corse) le 1er 27 juillet 1998
+ 41,6 ° à Nîmes (Gard) le 9 août 1923
+ 41,6 ° à Chaumont (Haute-Marne) le 28 juillet 1921
+ 41,4 ° à Angoulême (Charente) le 8 août 1923
+ 41,4 ° à Tours (Indre-et-Loire) le 28 août 1947
+ 41,2 ° à Poitiers (Vienne) le 24 juillet 1870
+ 41,2 ° à Grasse (Alpes-Maritimes) le 17 août 1932
+ 41,0 ° à Agen (Lot-et-Garonne) le 1er août 1947
+ 41,0 ° à Vichy (Allier) et à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le 29 juillet 1983
+ 41,0 ° à Decize (Nièvre) le 10 août 1998
Et les records de froid (moins de 27 °, sous abri toujours) :
- 39,0 à Mouthe (Doubs) le 17 janvier 1985
- 33,0 à Langres (Haute-Marne) le 9 décembre 1879
- 27 ° à Ambérieu (Ain) le 23 janvier 1963
- 27 ° à Vichy (Allier) le 1er juillet 1952

Sur les  22 records de chaleur, 11 étaient avant l' année 1950  (début de la reconstruction de  l'Europe).
Il y  avait pas avant cette date  beaucoup de voitures, peu de  camions, de rare et d'immenses navires de marchandises , pas du tout de flottes d'avions et aucune  centrale nucléaire pour dérégler le temps!!!
A une époque  où les  médias pensent à notre  place, il ne nous est pas interdit  de réfléchir et de se renseigner sur les variations de température de la terre depuis la nuit des temps.
Quant  à toute les  pollutions surtout maritimes, il est grand temps d'agir et de dire par exemple NON aux mégots sur les plages et  sur les trottoirs de la commune.

JOUNENT Michel.

samedi 29 juin 2019

pour que vive la SNSM, le 29 juin 2019.


UNE SOCIÉTÉ SALVATRICE...
Ce samedi  28 juin 2019, la station de la SNSM de Saint Quay Portrieux tient au port d'Armor une journée d'information  sur son rôle et ses besoins financiers pour parfaire sa tâche  de secours à tous ceux en détresse sur la mer.
Malgré l'aide des collectivités locales et les dons  de toutes sortes, elle a besoin d'un soutien financier important pour améliorer son fonctionnement et la  formation  de ses personnels.
Ces interventions vont vers les pêcheurs, les plaisanciers, les surfeurs, les utilisateurs de tout ce qu'il flotte, les nageurs et les  pécheurs  à pieds, bref  la SNSM c'est le Saint-Bernard des  mer.
Pour cela, elle utilise à Saint Quay un canot particulièrement efficace, puissant et moderne "la SNS 156", sa visite ouverte à tous les curieux confirme à l'évidence que ses équipages sont faits de bénévoles mais surtout de professionnels  du secours en mer.

JOUNENT Michel .

mercredi 26 juin 2019

le bon choix, le 26 juin 2019

A Arletty , du  24 au 30 avril  2019, festival des films d'animations pour adultes et enfants.
SUR LA DSP, GÉRANT LE CINÉMA " ARLETTY".
Au prochain conseil municipal, le délégataire gérant le cinéma présentera son  rapport d'activité pour l'année 2018.
A la direction du cinéma  depuis 6 années, tout montre que la société Cinéode donne satisfaction.
C'est le 28 mars 2013 que la  majorité du conseil municipal ayant à sa tête M Blanc a mis un terme au bazar organisé par le premier magistrat et à son quarteron d'élus encore fidèle et soumis  à son autoritarisme.
Avant cette sage décision de choisir un bon délégataire, c'était l'ouverture du cinéma sans réception des travaux de restructuration de la salle de projection, le copinage , les mensonges et la combinazione généralisés, la fermeture provisoire de la salle sans raison valable, les décisions de justice contre la municipalité, les injonctions du Préfet pour respecter le code des collectivités territoriales, la rédaction  de  mémoires en défense auprès du Tribunal Administratif de Rennes (par un cabinet d'avocats et par le DGS ) sans autorisation du conseil municipal etc etc...
Ce choix de choisir comme délégataire de service public " SARL Cinéode" était si judicieux et si réfléchi  que le délégataire choisi pour cinq années  a été reconduit par la municipalité actuelle le 23 mars 2018 par un vote  à l'unanimité du conseil municipal.
Il y avait  17 élus présents, 3 élus représentés et  3 absents.
En  2013, le choix de choisir "Cinéode" avait valu aux 17 élus pour, une série   d'insultes  et de grossièretés de la part des  6 opposants dont le Maire.
Une observation sur cette période ou la vie du conseil était plutôt houleuse, serait de la part de l'équipe actuelle, la reconnaissance que sur ce sujet et sur bien d'autres il était courageux pour des bénévoles de défendre l'intérêt général.

JOUNENT Michel.

vendredi 21 juin 2019

une bouffée d'oxygène pour la SNSM ( suite ), le 21 juin 2019

Suite à la suppression de la vidéo de l'article du 19/06/2019, veuillez trouvez un extrait de-cette  vidéo .pour rendre explicite la proposition législative du député Sébastien Jumel.

jeudi 20 juin 2019

la rue du moulin, le 20 juin 2019


LES PARIAS DE LA COMMUNE!!!

La partie la plus fréquentée de la rue du moulin Saint Michel est à l'abandon!!!
Comprise entre la rue Jeanne d'Arc et la rue Martouret, cette voirie est devenue dans la commune un lieu de désolation  surtout les jours ou elle sert d'extension au parking de la place de Verdun.
Sur les 70 arbres, un jour implantés, il n'en reste plus que 35 environ encore vivaces, les arbres disparus, ils  ont vu le trou de  leur implantation marqué par un revêtement en goudron.
Leur destruction est le fruit du stationnement sauvage de voitures sur les trottoirs qui pour se faire de la place ont détruit la plupart du temps de jeunes plantations (non protégées mécaniquement ).
A plusieurs endroits de la rue, les arbres ont une végétation qui gène le visage des piétons et cela dans  l'indifférence des services  municipaux .
L'implantation inadéquate de  plusieurs panneaux de signalisation empêche une fréquentation correcte des trottoirs de la rue, pour les  poussettes d'enfants  et les fauteuils roulants pour handicapés.
La phase 1 de l'aménagement de la place d'Armes  devait se terminer le 26 avril, il y a maintenant  8 semaines.
C'est à ce jour un terrain vague où est abandonné en plus une espèce de citerne sur les emplacements réservés au chargement des véhicules électriques.
Le presbytère au début de la rue, propriété de la commune est depuis fort  longtemps, inoccupé; notre municipalité qui cherche à développer et rajeunir sa population aurait du se pencher sur ce problème.
Ce n'est pas normal en centre ville de laisser une telle demeure sans locataire.
Toujours dans  le début de la rue du moulin Saint Michel,  on croise la rue de la Bourgade, une des plus anciennes rue de la commune, cette rue est dans un état particulier d'abandon, elle  mériterait une "peu" de travaux comme un nouveau revêtement de sol, la disparition  du réseau aérien d'alimentation en électricité et pour le  téléphone,  enfin placer cette ruelle en zone partagée avec une vitesse de 20 km /heure maxi pour les véhicules, serait des  plus souhaitable.
Pour clore ce sujet concernant l'attractivité de la commune à partir d'une voie essentielle de pénétration vers le centre-ville , jamais on ne voit dans cette rue un élu se déplacer à pied: pourquoi c'est si dangereux que cela???
De plus, si un élu se déplaçant à pied voulait à l'occasion  se rendre au moulin, il confirmerait que la traversée à pied de la D786 relève  d'un acte de bravoure tellement les voitures roulent vite et ne respectent pas les limitations de vitesse.

JOUNENT Michel.  

mercredi 19 juin 2019

une bouffée d’oxygène pour la SNSM, le 19 juin 2019.

UNE PROPOSITION LÉGISLATIVE
pour améliorer les finances de  la SNSM.

Il s'agirait de demander aux plaisanciers de régler une taxe annuelle, proportionnelle aux dimensions du bateau: 5 euros pour un bateau de  7 mètres et jusqu'à 30 euros pour un bateau de  15 mètres .
Cela  provoquerait rapidement un apport de  5 millions d'euros par an  à la SNSM toujours en difficulté financière pour changer et entretenir sa flotte  de canots de secours.

JOUNENT Michel.    

mardi 18 juin 2019

l'appel à la Résistance du 18 juin 1940 du général de Gaulle,le 18 juin 2019

Le 18 juin 1940 le général de Gaulle lance son appel à la Résistance depuis Londres, sur les ondes de la BBC. Cet appel n'a pas été enregistré, mais les suivants, dont celui-ci datant de juillet 1940 tiré des archives Gaumont Pathé.

Ce  matin, au devant  du monument rappelant le courage de  19 Quinocéens refusant à la fois le STO  et voulant s'engager auprès des forces françaises libres en Grande-Bretagne, il y avait du monde.
Et cela malgré un déluge de pluie, les présents  ont  pu entendre  des enfants des écoles de Saint Quay Portrieux lire  l'essentiel de l'appel du général De Gaulle .
On n'a pu aussi entendre un résumé de l'odyssée  malheureuse et mal organisée  des jeunes du Viking en avril 1943.
Pour mémoire, envoyés en camp de concentration  après leur capture au large de Guernesey, ils ne revinrent qu'à six des camps de l'horreur absolue.

JOUNENT Michel.

dimanche 16 juin 2019

du vent encore du vent, le 16 juin 2019



 Le 14 juin 2019, Saint Quay Portrieux 
est presque devenu le centre du monde (breton) avec la visite du Ministre de l'agriculture et de l'alimentation.
On jouait des coudes parmi les invités pour être sur les photos de la presse, la PQR.
Notre maire n'a pas été le dernier pour se situer en pôle position des élus photographiés.
Il aime bien  montrer son bon profil, la modestie  lui va si bien... clic clac c'est moi le bâtisseur, le nouvel architecte communal, le nouveau Delpierre.
Le ministre a écouté les pêcheurs, il a écouté les éleveurs porcins mais dans la conjoncture internationale actuelle si complexe, il faudrait avoir des talents divinatoires, lire dans le mare de café ou dans une boule de cristal pour savoir ce qui attend les pêcheurs,les éleveurs et leurs apporter de véritables réponses : par exemple:
  • quel sera le prix du pétrole demain avec nos amis US et leur vindicatif Président qui fourbissent à nouveau leurs armes au moyen Orient et envisagent de rentrer en conflit avec l'Iran???  
  • les éoliennes verront-elles un jour leurs réalisations, 15 ans après le lancement du projet en baie de Saint Brieuc???
  • que deviendra la pêche française en Manche, si demain le Brexit intervient  avec à la tête de la Grand Bretagne Boris le bouffon.
  • quant au sort de l'élevage et de l'industrie porcine, la peste des cochons est aux frontières du pays et personne là aussi  ne connaît sa futur progression.
Personne en vrai  ne sait le futur de la pêche et de l'élevage des porcs  et surtout pas le ministre de l'agriculture.
Singulier homme politique ce ministre, hier encore c'était  le fidèle des fidèles de François Hollande et maintenant c'est un servant et laudateur du Président de la République.
Bref un opportuniste qui veut réussir en politique et qui parlera des éoliennes à un  autre ministre  pour connaître la réponse à donner aux pécheurs!!!
Du vent et du vent, cette visite en coup de vent d'un Ministre accompagné d'un Préfet, d'un Président de département, de 3 députés  etc n'a rien clarifié des problèmes soulevés.
A noter que le vice-Président du Département en charge du littoral était absent sans  doute  plus occupé à créer les conditions d'accueil dans le port de Lézardrieux (provisoirement mon œil) du matériel de construction des éoliennes , c'est un rusé ce conseiller départemental et maire de Paimpol.

JOUNENT  Michel.

vendredi 14 juin 2019

RIP , le 14 juin 2019


UN JOUR PEUT ÊTRE ...
aura lieu en France ,un référendum d'initiative partagée  sur proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public de l'exploitation des aérodromes de Paris.
Pour cela , il faut rassembler  1/10 du corps électoral.
On peut  déjà s'inscrire sur le site gouvernemental et cela jusqu'au 12/3/2020 pour collecter les plus de 4 millions  de soutiens à cette consultation .
Le site gouvernemental est le suivant: 
REFERENDUM.INTERIEUR.GOUV.FR
Pour que cessent les arrangements entre copains qui privatisent les entreprises qui rapportent  et qui nationalisent les entreprises en difficultés, il faut participer à ce référendum.

JOUNENT Michel.

urgence à combattre un fléau, le 14 juin 2019


SUS AUX MÉGOTS DE CIGARETTE...
Dans notre commune comme hélas dans beaucoup d'autres lieux , les trottoirs et les terrasses ouvertes à la  consommation de boissons sont couverts de mégots de cigarette.
Et peu importe si les cendriers ne manquent pas, le fumeur est négligeant voire incivique et il jette sa cigarette terminée,  le mégot  et des fois l'emballage du paquet de cigarettes  à terre
C'est moche!!! Mais le pire est la connaissance du trajet des  mégots pour disparaître définitivement .
S' ils empruntent le réseau des eaux usées,  ils iront obstruer les systèmes de décantation des usines de traitement  qui malheureusement n'enlèvent pas tous les résidus  chimiques compris dans les mégots  et  fatalement se retrouveront dans  les cours d'eau ou la mer.
S' ils empruntent le réseau des eaux pluviales, là c'est immédiat, les mégots se retrouvent dans les cours d'eau  ou pour notre commune  tout de suite  à la  mer .
La  durée de vie   de ces  poisons chimiques  est extrêmement longue  et ils agissent fatalement  sur la faune  et la flore  marine.
A un moment où l'on veut sauver la  planète, il est urgent et pressant que les autorités municipales  prennent des  mesures  s'opposant au laisser-aller des fumeurs  et que  peut-être sur les  plages de Saint Quay Portrieux,  une soit choisie pour devenir  à titre expérimentale. 
"interdite aux fumeurs".    

JOUNENT Michel.

mercredi 12 juin 2019

la SNSM , ne doit pas faire la manche pour poursuivre sa tache, le 12 juin 2019

Un des bénévoles de la station de Saint Quay Portrieux de la SNSM 

a publié "un coup de gueule" sous la forme d'un questionnement après le terrible  drame des Sables d'Olonne.
Son propos a été publié sur Ouest-France le  12 juin 2019.
Je le reproduis bien volontiers dans sa totalité sur mon blog. 
Et pour conforter son alerte , je me rappelle que pendant les dix années où j'ai loué un anneau au port d'Armor l'adhésion à la SNSM  ne concernait qu'un plaisancier sur dix .