Pages

jeudi 22 juin 2017

un puits sans fond,22 juin 2017

LE GR 34,
son entretien et sa sécurisation,  c'est un peu l'application du  mythe de Sisyphe pour la municipalité... 
A peine terminé une rénovation qu'il montre de nouveaux problèmes, de nouveaux affaissements.
L'érosion par la mer, par la pluie agit en permanence.
Le résultat est maintenant bien visible  sur des centaines de mètres  pour contrarier ce phénomène des travaux importants ont conduit à la pose de grillages.
Des  petits grillages comme des  plus importants  comme ceux  servant à bloquer en mer des sous-marins.
La question se pose  pour un attrait certain doit-on au niveau de la municipalité engloutir des sommes de  plus en plus  importantes et quand s'arrêteront ces travaux toujours plus gigantesques???

JOUNENT Michel. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire