Pages

mardi 24 janvier 2023

L' usage intensif de la brosse à reluire, le 24 janvier 2023...

SOUMISSION  ET COMPLAISANCE!!!

Depuis longtemps les lecteurs français de la presse font peu confiance  à ce qu' ils lisent.

Sans refaire le  monde cette tendance ne peut que se vérifier dans notre secteur géographique.

Le 23 janvier 2020, la journaliste  de "La presse d'armor" signait un interview de notre maire sur le Gerbot d'avoine, article  où le premier magistrat fustigeait le meneur  des  riverains de l'hôtel qui s'opposait à la restructuration de l'hôtel restaurant par des plaintes auprès de la justice administrative.

Trois années plus tard cette même journaliste dans un article précisant les vœux du maire aux quinocéens du 17 janvier 2023 oublie  à l'évidence volontairement  d'évoquer le sort du Gerbot d'avoine et de son promoteur SVM.

Dans ces deux articles la complaisance envers le maire est totale, pas de question qui le gêne,  pas d'interrogation qui  dérange notre grand communiquant. 

Dans ce dernier article la construction d'un nouvel centre médical  de santé est évoqué , sa situation  précisée  et le délai  de construction indiqué de deux années ,il faudra que cette journaliste n'oublie pas l'ensemble des affirmations (lieu et délai) qu'elle les suive avec honnêteté  et que ce sujet très important ne se retrouve aux oubliettes de l'histoire quinocéenne...

Dans ce survol  des promesses de notre maire la question du sort des patients du dernier médecin libéral partant en  retraite  dès la fin 2023 aurait pu et du être posé  à notre édile  mais la complaisance faisant ce silence  n'est pas alors étonnante .

Toujours sur la santé on aurait apprécié qu'un questionnement se fasse aussi sur l'accueil des soins dentaires , il ne reste  plus qu'une dentiste  à Saint Quay Portrieux, pour combien de temps encore???

Informer la population quinocéenne ce  n'est pas passer la brosse à reluire au  premier magistrat, c'est avant tout écouter, multiplier d'autres sources d'information et puis la relecture  des programmes électoraux de  2014 et 2020  montrerait à cette journaliste que la mémoire existe encore chez un bon nombre de quinocéens et mesure  la dimension démagogique   de cette équipe municipale.

Quant aux correspondants de la presse locale sur le nouveau centre  médical on aurait pu aimer les  lire sur les propositions faites  par les  élus d'opposition  au sein du CM sur un autre usage d'une partie de terrain de  l'ancien centre technique ou  d'un autre usage du presbytère avant sa vente  à une personne privée.

JOUNENT Michel.


jeudi 19 janvier 2023

je suis le meilleur , le 19 janvier 2023.

TOUT VA TRES BIEN MADAME LA MARQUISE !!

C'est le ton du discours de notre maire pour ses vœux 2023 à la  population quinocéenne.

D'une manière générale il semble en écoutant notre maire  ou en lisant dans  la presse locale  leurs correspondants locaux plutôt leurs porte parole  déguisés de notre maire que  l'histoire de notre commune commence en 2014!!! avant c'était peanuts...

Oui l'accueil médical préoccupe beaucoup de quinocéens,  le centre  médical éminente réussite  cependant  du maire actuel  est trop petit  et avec le départ en retraite du dernier médecin  libéral la situation  devient très alarmante pour les personnes âgées.

Ce manque de médecins libéraux  est la faute du corps médical dans son ensemble qui s'est enfermé dans son numérus clausus d'entrée dans le système de soins,  de l'absence de réflexion de la part de nos gouvernements  qui depuis  longtemps n'ont pas perçu  les changements de mentalité des nouvelles générations de médecins , l'aspect sacerdotal du métier étant oublié face  à la rentabilité d'une décade d'études.

Les patients du docteur Serinet (1 2oo à 1 400) doivent à ce jour se débrouiller seuls. 

A cela s'ajoute  l'abandon du rôle de  l'état  , de son pouvoir régalien sur la santé et du transfert de ses responsabilités vers  les collectivités territoriales  (les communes et les agglos en particulier.)

Ce qui cloche dans les dernières annonces de notre maire   sur la création d'un nouveau  centre médical  ce sont: 

  • le lieu  de sa construction  , pourquoi pas aussi sur la ZA de Kertugal ???    d'autres possibilités  étaient possibles comme de reprendre du terrain* sur l'ancien centre technique, d'installer avant de le vendre dans le presbytère un ascenseur pour rendre le bâtiment accessible  à tous, d'envisager le devenir de l'emprise (2000 m²) de la poste avant qu'inexorablement elle ne ferme  Bd Foch ainsi que le centre médico psychologique en perte d'utilisation. 
  • enfin le délai de réalisation de ce nouveau centre médical : 1,2,3 années  et en attendant que faire des cabinets des docteurs Serinet et Devallan.
Créer un nouveau centre médical c'est une sacrée aventure  encore faut-il espérer  que cela se passera mieux que pour la restructuration de l'hôtel restaurant  "le Gerbot d'avoine" où en effet  malgré le fait  que c'était une affaire relevant du domaine privé  notre maire avait par des reportages nombreux dans la presse montré son omniprésence dans ce projet sans parler des deux assemblées publiques au centre des congrès ou il avait tenu  le rôle de meneur  de revue devant le promoteur SVM.

En effet dans ses vœux aux quinocéens pas un mot, rien sur sur le Gerbot  et son délabrement , rien sur l'hôtel de la grève devenu au fil du temps une épave  en centre ville , rien sur les travaux interminables du GR 34 pour en assurer sa continuité , rien sur l'aménagement du parc de la duchesse Anne, rien sur le  moulin Saint Michel emblème de la commune qui souffre de gros soucis mécaniques et rien de sérieux sur l'ilot Jeanne d'Arc qui reste  en centre ville un bâtiment abandonné  et un refuge pour pigeons.

A par cela tout va très bien  pour notre maire  et sa majorité au conseil, hormis un de  ses élus qui avait osé penser que  l'ex-centre technique  pouvait laisser  un bout de terrain pour construire le nouveau centre médical.
Il a depuis donné sa démission c'est beau la démocratie municipale .

Quant aux correspondants locaux de la presse locale  jusqu'où  hisseront ils  leur soumission  aux  "vérités" et oublis du maire???

JOUNENT Michel.



vendredi 13 janvier 2023

l'enfumage continu sur l'accueil médical, le 13 janvier 2023.

 SI GÉRER C'EST PRÉVOIR 


cela n'en prend pas le chemin du coté de  l'accueil des patients du dernier médecin  généraliste de la commune  qui partant en retraite d'ici la fin de l'année  conduit un grand nombre de personnes le fréquentant  à se débrouiller seul pour trouver un remplaçant éventuel. 

Sur la commune  le centre médical quinocéen ne propose  à ce jour aucun accueil nouveau.

La municipalité  pour l'instant sous l'aimable regard de l'ARS  installe à Plourhan un médecin  à mi-temps dans  les locaux d'un cabinet d'infirmière.

De plus le conseil municipal de Saint Quay Portrieux  a voté le 27 juin 2022  la construction d'un nouveau centre médical, trois fois plus grand que celui  existant actuellement rue des Sentes.

Sous les bons offices de l'ARS qui distribue les ( éventuelles ) subventions et sous  l'accord de la SBAA qui valide le permis de construire de ce nouveau  local d'au moins  250 m² les patients la plupart âgés du docteur partant en retraite devront jouer  des "coudes "pour trouver son remplaçant .

Pour éviter  d'attendre la construction de ce nouveau local , la  municipalité de Saint Quay  dirigée par un éminent connaisseur des problèmes de santé pouvait acheter ou louer le double cabinet des docteurs  Devallan et Serinet.

Reste l'embauche de nouveaux médecins, c'est à la fois simple  et onéreux il suffit envers cette nouvelle  castre de docteurs salariés  d'ouvrir les finances municipales , la loi d'airain de  l'offre et de la demande fera le reste..

En attendant il est plus qu'anormal  de laisser  entre 1 200 et 1 400 personnes   dans une attente anxiogène  pour se maintenir encore  dans la  meilleure forme physique possible.

JOUNENT Michel. 


vendredi 6 janvier 2023

je baisse, j'éteins, je décale... mon œil, le 6 janvier 2023.

LE BAZAR LOCAL DANS L'ECLAIRAGE PUBLIC.

La résidence pavillonnaire du Porcuro résultat d'un constructeur privé est entrée dans  le giron de la commune par un arrêté du maire  d'alors, le 6 aout 2006.

Depuis les réductions d'énergie demandées et de bon sens sur l'éclairage public, c'est devenu le bazar dans cette partie de la ville.

Les lampadaires s'allument d'une façon très aléatoire et la  plupart du temps le triptyque gouvernemental "je baisse, j'éteins et je décale" ressemble à une aimable plaisanterie pour cette partie de la  ville en particulier.

Dans d'autres endroits de la commune  l'absence d'éclairage public pose des problèmes à ceux qui débutent leur travail dans la nuit complète  comme les boulangers.

Plusieurs personnes gênées par cet éclairage réalisé en dépit du bon sens se sont plaintes à l'accueil de la  mairie, se sont plaintes aussi auprès d'adjoints au maire qui superbe cocasserie ignoraient que la résidence du Porcuro faisait partie intégrante de la commune.

L'éclairage public est devenu très couteux, il est loin   d'être coordonné dans  la commune, beaucoup de  lampadaires éclairent plus le ciel que les trottoirs sous le mandat du maire Blanc une étude avait débuté pour harmoniser,  pour rendre  plus efficace et surtout moins cher l'ensemble de cet éclairage public . 

C'est tombé à l'eau depuis: Hélas.!!!et le pire est la réponse dilatoire de la  municipalité face à cet éclairage aléatoire "on a prévenu les services techniques"

JOUNENT Michel 


mercredi 4 janvier 2023

un désastre en vue, le 4 janvier 2023.

INFORMATION CRUCIALE.


L'état d'urgence absolue  a sonné pour les 1 200 à 1 400 patients quinocéens et autres ( c'est selon les variations  saisonnières ) du docteur généraliste Thierry Serinet.

En effet d'ici la fin de  l'année à plus de 67 ans, il prendra sa retraite ( le dernier médecin libéral de la commune).

Les rencontres du docteur avec la municipalité sont au point mort pour l'instant et une année passe bien vite pour répondre aux interrogations des patients.

Faudra t-il aller à Saint Brieuc pour se faire ausculter et comment  un médecin pourra t-il venir à domicile, quel médecin  d'ailleurs??? 

Et enfin que doit-on attendre du centre médical quinocéen???

La question est grave  et mérite des réponses rapides.

JOUNENT  Michel.

NB: le docteur T.Serinet n'a pas trouvé de successeur , il apparait que la nouvelle génération de  médecins  recherche plutôt à exercer dans  le salariat avec les 35 heures  par semaine et dans ce cadre répondra aux municipalités les plus offrantes.

Cela promet...

samedi 31 décembre 2022

déjà 2023, le 31 décembre 2022.


A mes toujours fidèles lecteurs, 

mon blog existe maintenant depuis 13 années !!!

je présente mes bons vœux pour 2023.

Et je forme le souhait enfin de voir rouvert 

pour le bien de  l'économie locale

l'hôtel  emblématique de la commune .

JOUNENT Michel .

Les passantes, le 31 décembre 2022

A propos de Georges Brassens,
 il est toujours agréable  d'entendre chanter dans cette période de bilan
 le plus beau poème qu'il a mis en musique, selon lui.... 

"À celle qu'on voit apparaître
Une seconde à sa fenêtre
Et qui, preste, s'évanouit"    etc.


"Les passantes"   poème écrit en 1911 par Antoine POL   et mis en musique par Georges Brassens.

jeudi 29 décembre 2022

voiries et GR 34 mal entretenus, le 29 décembre 2022.

LE GR 34  reste la meilleure  façon pour découvrir Saint Quay Portrieux nous dit notre Office de tourisme, c'est bien vrai!!!

Encore faut-il qu'il soit praticable..

Fermé depuis trop longtemps sur sa plus grande partie, il a connu sur la  partie située au  bas du sémaphore à deux reprises des travaux importants cette année pour permettre sa fréquentation ( déplacement du sentier par la reprise de terrain chez un  particulier  et une meilleure évacuation des eaux de  pluie ).

La partie du sentier comprise  entre l'allée de la Barbe brulée et la  plage de la Comtesse reste depuis des lustres interdite à la déambulation  quant  à l'escalier menant  à l'ile de la Comtesse  son sort est très incertain, promis à être remis en état cela  semble bien mal parti  vu son coût de réparation.

Que des parties du sentier soient transformées en gadoue , il pleut en Bretagne rien d'anormal  mais que les évacuations de  pluie ne soient pas vérifiées et entretenues , ce n'est pas normal.

Depuis que la commune est installée dans  un super et luxueux centre technique il apparait que le personnel communal  préfère le confort de ce bâtiment que de se risquer  à rendre  le GR 34  utilisable  pour tout un chacun et surtout  pour les personnes âgées entretenant leur santé en pratiquant la marche   sur cette superbe partie de la commune. 

10 cm d'eau sur plusieurs mètres de  long , c'est trop pour un retraité!!!

Quant aux élus , le sentier ne fait que très rarement  parti de leur préoccupation surtout quand  il n'y a  pas de  photos  à faire...

JOUNENT  Michel.

10 centimètres d'eau sur plusieurs mètres de long.

vendredi 23 décembre 2022

le décès de notre plus que centenaire, le 23 décembre 2022.

NÉCROLOGIE  LOCALE. 

"Une résidente de l'EHPAD , originaire de Saint Quay , vient de décéder à l'âge de 103 ans . 

C'était probablement la doyenne de la commune.

On aurait pu s'attendre à ce que la famille reçoive une lettre de condoléances de la Mairie ..

Eh bien non ! De même qu'avait manqué tout témoignage de sympathie lors de ses 100° , 101 ° et 102 ° anniversaires"

PS :Une municipalité qui s'occupe si peu de ses ainés me parait bien malade.

au secours!!! au sujet du Scrabble, le 23 décembre 2022.

LE RETOUR DU TEMPS DES 
SORCIÈRES DE SALEM...

Même dans  un jeu de société populaire créé depuis 1948 au USA , trois quart de siècle  plus tard 
LE PURITANISME US S'IMPOSE POUR  MODIFIER LA REGLE DU JEU. 
Il interdit l'usage d'une série de 62  mots qui serait soi disant une incitation  à la haine, à la discrimination  et la xénophobie comprenant comme par exemple les mots "Tarlouze », « boche », « chicano », « enculeur », « femmelette », « gogole », « goudou », « gouine », « lopette », « nabot », « nègre », « pédé », « poufiasse »
Comme le scrabble est avant tout un jeu familial cela ne changera pas grand chose.
La CIA n'étant pas encore invitée dans  les foyers français mais cette démarche  s'appuyant sur cette chose  à la mode  des bobos  le wokisme cela risque au niveau des compétitions internationales de poser quelques problèmes si le règlement du jeu  devient  purement US.
Le plus navrant dans cette affaire est de constater que ce comportement  moralisateur  à l'échelle  mondiale  vient du pays, les USA qui produit le plus de films violents, racistes (la majorité des Western ) et de films pornographiques.
 
 JOUNENT Michel.

mercredi 21 décembre 2022

sous le vocable "trouble à l'ordre public" on en cache bien des délits, le 21 décembre 2022


PRUDENCE LES SOIRS DE RÉVEILLON...

A la veille des agapes de Noel  et du jour de  l'An comment ne pas rappeler  que la  fête  joyeuse du moment   peut se terminer en  drame quand soi-même on rentre chez soi en voiture ou que nos invités imbibés d'alcool regagnent à leur tour leur domicile. 

C'est comme cela au volant il doit y  avoir un volontaire a jeun , un volontaire qui respectera le nombre des passagers  à bord du véhicule et qui aura ignoré l'usage  de substances poudreuses celles  qui font voir des éléphants en  couleur  rose.

Pourquoi ce rappel, c'est simple les gendarmes du secteur auront l'œil vigilant et pendant les fêtes en patrouillant à Saint Quay Portrieux et qu'ils réitéreront  éventuellement le constat qu'ils ont dressé  à proximité de la discothèque  locale le  5 décembre dernier.

Non respect du code la route , alcoolémie et usage  de substance interdite  ce sont des délits, la prison n'est pas  loin!!!

JOUNENT Michel.

vendredi 16 décembre 2022

pour des élus quinocéens actifs, le 16 décembre 2022

UNE COMMUNE A L'ARRÊT. 


Tout comme notre commune , la ville de Binic-Etables sur mer après la crise sanitaire, les confinements successifs et maintenant avec une énergie électro-gazière hors de prix , voit et entrevoit à cause de cela  la poursuite  de la fragilité de son commerce local.

Les élus de Binic-Etables envisagent pour lutter contre cela  de coordonner et de fédérer les commerçants , pour hâter ce travail ils ont nommé une "manager"  de commerce pour deux années.

A Saint Quay Portrieux nos élus semblent ignorer les fermetures de commerces voire de banques, ils circulent apparemment en aveugle dans   les rues de la commune.

Les cellules commerciales vides se multiplient et sans doute bientôt nous verrons la création de nouvelles agences  immobilières.

Vingt trois élus au Conseil, un maire en photos à tout propos, une  minorité  très minoritaire  et notre commune avec en plus sa  voierie mal entretenue  s'enfonce dans  une atonie fort discutable!!!

Que sont devenues les promesses du premier et second mandat comme l'ilot "Jeanne d'arc" et le second court de tennis couvert par exemple, qu'est devenue la recherche d'une solution pour voir sortir l'hôtel restaurant  "Le Gerbot"  de son délabrement???

Pas grand chose , notre maire à l'heure actuelle maitre des horloges  de la  vie quinocéenne est plus enclin par ses derniers engagements politiques  à se préparer  en cas de dissolution de  l'Assemblée Nationale à une prochaine candidature aux législatives.

Candidat un jour , candidat pour toujours...

JOUNENT Michel.

mardi 13 décembre 2022

presque une lettre de cachet, le 13 décembre 2022


LES  ATTENDUS  DE L'ARRÊTÉ PRÉFE
CTORAL 

concernant la fermeture de l'ETRIER.

"Compte tenu de troubles à l’ordre public survenus cet automne, le préfet a, le 5 décembre 2022, pris un arrêté de fermeture de la discothèque l’Étrier pour une durée d’un mois. Il convient de rappeler que cette décision intervient après des avertissements adressés au mois d’août dernier au gérant de cet établissement, là aussi pour des troubles répétés à l’ordre public.

La préfecture des Côtes-d’Armor".   
JOUNENT Michel:
C'est assez  normal après  cet été où trop régulièrement les fins de nuits nuits ont tourné au bordel  ou comme dirait notre maire aux "incivilités"  autour de la discothèque.
Il a fallu  attendre 8 jours pur connaitre le contenu de  l'arrêté...

dimanche 11 décembre 2022

un commerce de proximité en fin de vie, le 11 décembre 2022.

DANS UNE  PETITE  COMMUNE, 

le maintien  des commerces de  proximité tient de la gageure. 

Cernée par trois  super marchés,  tenir et maintenir un commerce n'est pas une  mince affaire  à Saint Quay Portrieux.

La  plus emblématique fermeture , celle qui  montre que l'aide et  l'assistance de la  municipalité est nulle, est l'abandon de  l'activité  de  l'Hôtel-restaurant du Gerbot d'avoine. 

Six années  ou à part les gesticulations du maire accompagnées de celles du promoteur auto programmé SVM, rien  n'a bougé et  la bâtisse continue  à se délabrer...

L'idée de fortifier l'activité du Centre des congrès  voire du Kasino avec un accueil hôtelier substantiel par la  modernisation du Gerbot était pourtant une bonne  idée mais dans ce cas où rien ne bouge la démonstration est faite que les gesticulations ne sont pas suffisantes pour faire revivre ce commerce emblématique et que la couverture médiatique faite par la presse régionale et  ses correspondants a été particulièrement lamentable  pour dire la vérité sur cet abandon.

Une  municipalité ne peut pas tout faire pour son commerce de  proximité, les temps son durs  mais au niveau du conseil municipal,  des élus, son maire peuvent jouer  un rôle important dans  l'installation de nouvelles enseignes, diligenter des conseils quand les affaires vont moins bien  etc. 

A Saint Quay Portrieux nombre de cellules commerciales ont fermé ces dernières années, d'autres sont  à l'abandon et tout cela dans  l'indifférence de la  municipalité, la suite  on la connait notre commune ne sera bientôt plus qu'un village  pour personnes âgées et avec  cela, ce n'est pas sur un reliquat de commerces de  première nécessité, bref un village au niveau commerce de proximité en mort cérébrale 9 mois sur 12.

Un village qui disparaitra politiquement dans une  super agglo dévoreuse de moyens financiers, la SBAA!!! 

JOUNENT Michel.

Quelques fermetures récentes: