Pages

dimanche 17 décembre 2017

pour plus de démocratie locale, le 17 décembre 2017

A QUAND UNE INFORMATION CITOYENNE
sur l'usine de traitement des eaux usées de Saint Quay Portrieux???
Le traitement des eaux usées est depuis le  1er janvier  2017 de la compétence de Saint Brieuc agglomération.
L'usine de Saint Quay Portrieux a été construite sous une municipalité dirigée par le député Robert Richet entre 1965 et 1977.
Elle a donc  autour de cinquante années d'existence.
Elle est aujourd'hui obsolète pour de multiples  raisons.
·        par la technique employée.
·    elle est en sous capacité du traitement des eaux usées quand vient la saison estivale.
·        cela restreint entre autre   le nombre de dépôts de  permis de construire.
·   l'interdiction de l'épandage des boues sur des terres agricoles , résultant des opérations d'assainissement des eaux avant rejet à la mer, conduit à opter pour une nouvelle solution pour évacuer ces dernières.
·   l'usine doit faire venir  une machinerie spéciale  qui régulièrement transforme  bruyamment    les boues en briques, briques promues à être  incinérées... ailleurs.
·  mauvaises  odeurs et bruits sont l'apanage de l'usine actuelle d'assainissement.
Lors de sa construction , l'usine était en bordure de la commune, depuis  des années  des constructions font que  l'usine est cernée d'habitations.
Le collège  Camille Claudel a son entrée située à  250 mètres  à vol d'oiseau du centre de  l'usine.
La salle de  l'espérance est à  500 mètres toujours à vol d'oiseau de  l'usine.
L'hôtel de ville   lui est à  700 mètres, les tennis  eux sont  à 600 mètres toujours à vol d'oiseau , ces quelques  mesures  montrent l'imbrication de l'usine dans la commune.
Chaque année qui passe conduit  à l'émergence de nouvelles normes, elles alourdissent  le coût de la restructuration de  l'usine.
Sous l'ancienne municipalité le dossier conduisant  à refaire l'usine était quasiment bouclé , mais  l'ancien maire,  par quelques calculs abscons,  a refilé la patate chaude  à son successeur.
Entre  avril  2014 et la prise de la compétence  par Saint Brieuc Agglo du traitement des eaux usées , le dossier  de restructuration de l'usine est resté au frais sur les  étagères des services techniques  de  l'Hôtel de ville!!!
Au sein du précédent Conseil municipal, le déplacement de  l'usine  a fait l'objet de  moult discussions, la déplacer sur Saint Quay en l'absence de foncier était  impossible , il restait la solution de s'entendre avec les communes limitrophes Plourhan et Tréveneuc .
S'entendre avec Tréveneuc par exemple signifiait par exemple la  possibilité de construire la nouvelle usine du côté du "Coin des malins" et de faire de l'usine de Saint Quay une  pompe de relevage, l'évacuation des eaux traitées vers la mer aurait été  plus courte .
L'évacuation actuelle est particulièrement abîmée en mer.
Ces deux communes mitoyennes  utilisent en partie les installations de traitement des eaux usées de Saint Quay.
Mais voilà, discuter d'une réalisation intercommunale entre les trois villes  préfigurait automatiquement la  perspective de fusion à terme .
Fusion avec nos voisins, cela veut dire aussi partager  la cagnotte que représentent les ressources du Casino.
Quel maire de Saint Quay Portrieux envisagera t-il sérieusement un tel partage???
Des  élus au dernier Conseil municipal sont revenus sur le choix du maintien de l'usine en lieu et place.
La réponse du maire: "il est trop tard; pour changer le cours des choses", elle est surréaliste  quand  on  a  en mémoire ce qui se passe  à Nantes avec la construction d'un nouvel aéroport.
60 ans après le lancement du projet , après 180 recours en justice civile et administrative, après une consultation référendaire, le top de lancer les travaux n'est toujours pas donné.
Consulter la population serait un bel acte de démocratie Monsieur le Maire !!!  
JOUNENT Michel , un citoyen qui regarde  plus loin que  l'horizon.
  
Cliquez sur la  photo pour en voir les détails

Aucun commentaire:

Publier un commentaire