Pages

dimanche 1 juillet 2018

un lavoir oublié , le 2 juillet 2018


ATTENTION , CHASSE-GARDÉE.
Il ne fait pas bon quand on est riverain d'un lavoir, celui de merle, de souligner qu'il ne fait pas partie du bénévolat de l'association des moulin, lavoirs et fontaine.
Le lavoir de merle est traversé par la Berzéoué, petit ru qui finit sa course en traversant le parc de la Duchesse Anne.
le lavoir de la rue merle après son nettoyage par  les services communaux
Ce riverain qui habite le  lieu depuis  2011 n'a jamais assisté au moindre travail de l'association.
Il a rencontré une fois le président de l'association des moulin, lavoirs et fontaine.
Pendant des années, il a curé seul le lavoir mais l'âge venant  il ne peut plus faire ce travail de nettoyage.
La buse qui traverse les rues du Martouret et de la départementale est en mauvais état et lors d'orages, le débit du ru gronde , il sort quasiment et puissamment  à la verticale.
De l'autre côté de la rue merle, le ru a un lit obstrué par des déchets divers et multiples.
C'est d'ailleurs la même chose dans la traversée du parc , le lit du ru est encombré et les grilles pour retenir les déchets  ne sont pas souvent nettoyées.
Un ballon d'enfant dernièrement oublié par une famille riveraine au lavoir a comblé la buse traversant la rue merle et  provoqué une inondation.
Dans la rue  merle, les eaux ont pénétré dans un pavillon et la hauteur de l'eau a atteint  jusqu'à 1 mètre dans la rue.
Donc, à écouter  certains de mes lecteurs en publiant le post de Cricricoco, pseudo de M Christian Grée, 2 rue  Merle 22410 St Quay Portrieux, j'aurais sali la  mémoire des lavandières d'hier, pas respecté le travail bénévole de l'association  et puis le pire j'aurais piétiné la mémoire d'une ex: belle meunière décédée récemment.
OUI, l'association des  moulin, lavoirs, etc,  fait du bon boulot.
OUI, parmi les 4 lavoirs existant matériellement sur la commune, celui de Merle est délaissé.
OUI, on  a encore le droit de le constater et de le dire.
La canicule est là, ce n'est pas pour autant  une raison  de dire  n'importe quoi.
JOUNENT Michel. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire