Pages

jeudi 18 avril 2019

dramatique cliché,le 18 avril 2019


DERRIÈRE LA FUMÉE..

Un lecteur assidu du "blog de Michel" survolant Paris en jet , m'a fait parvenir ce cliché ahurissant de la cathédrale "Notre dame " en feu.
C'est monstrueux ce panache de fumée et je me demande encore au temps des caméras vidéo de surveillance et des caméras thermiques détectant la moindre chaleur...comment a-t-on pu laisser un chantier de rénovation  aussi considérable sans surveillance humaine après  18 heures ???
Ne pas combattre un incendie accidentel dès  son repérage, c'est le laisser à coup sûr  faire son oeuvre destructrice.
Bon maintenant que nous savons que notre Président de la République jupitérien  règle les problèmes des derniers de cordée et qu'il est aussi l'as des as pour mener la restauration de la cathédrale  nous pouvons dormir sur nos deux oreilles et surtout depuis qu'il a nommé à la tête de ces travaux hors du commun , un Général  cinq étoiles.
La cinquième République est bien fatiguée voire complètement usée avec cet olibrius enarquien de dernière génération .

JOUNENT Michel.

lundi 15 avril 2019

Le temps des cathédrales ,le 15 avril 2019

DÉSASTRE SANS NOM!!!

La construction de la cathédrale commença en 1163  et dura plusieurs siècles  jusqu'à la fin du XV siècle.
De saccages en délabrement , elle fut totalement restauré au XIX siècle par l'architecte Viollet le Duc  qui ajouta en particulier la flèche en métal.
Les dégâts occasionnés par l'incendie  de ce 15 avril 2019 sont considérables  et  l'origine du feu reste à découvrir.
Quelle tristesse!!!

JOUNENT Michel. 

reconstruction du Gerbot d'Avoine , le 15 avril 2019


Pour qu'un projet important voit le jour à Saint Quay Portrieux  et pour que la commune demeure  une station balnéaire classée, il est important que l'enquête publique organisée à ce propos soit connue de tous et aboutisse favorablement .



dimanche 14 avril 2019

pollution organisée, le 14 avril 2019


LA GRÈVE NOIRE  
est en passe de changer de couleur.
Pas seulement par la composition de son sable  mais  par les éclats de peintures décollés par le nettoyage au karcher des barrière bordant la plage.
C'est curieux cette désinvolture qui vise d'un coté à rendre les barrières plus belles en les repeignant  et de l'autre  à  salir la plage et ses accès  par de nombreux débris de peinture au demeurant toxiques.
Faire et défaire,c'est  le lot d'un travail mal organisé... Qui est l'élu au sommet responsable qui permet de souiller la mer et cette charmante plage???

  JOUNENT Michel . 
Commentaire de M et Mme Indigné  22 410:
"C'est tout simplement honteux. Les services municipaux ne devraient-ils pas montrer l'exemple à la population ? A qui peut - on s'adresser pour faire sanctionner ces comportements, mélange d'incompétence et de "je m'enfoutisme" ?
L'élu responsable ne devrait-il pas ordonner, sur le champ, le ramassage manuel des déchets qui peuvent encore l'être ?
Déjà, l'an passé, j'avais signalé en début de saison l'écoulement sur le sable des eaux sales issues du nettoyage au Karcher (encore lui !) du goudron devant les toilettes du CLJ. Même comportement : la mer poubelle nettoiera! "

samedi 13 avril 2019

L’histoire du Brexit, le 12 avril 2019

HISTOIRE DU BREXIT .*
en deux épisodes vidéo.
Une histoire qui n'en finit pas avec pour rôles titres, des hypocrites, des faux nez, des politiciens  véreux   et toujours dans le décor la Perfide Albion.
Dans  le casting de ce mauvais et triste film, on retrouve  les fameux: 
Cameron David, Johnssson Boris, Farage Nigel, Théresa May, Jéremy Corbyn etc.. pour les British et François Hollande, Angéla Merkel, Jean-claude Juncker, Michel  Barnier  et Emmanuel Macron etc... pour des européens dociles et serviles.




D'ici le  31 octobre 2019, dernier compromis européen pour savoir ce que veut la Grande-Bretagne, de l'eau coulera sous les ponts  et les rebondissements les plus insolites aussi se produiront.

Qui peut croire encore à cette Europe  désUnie???
A cette Europe des  28, essentiellement mercantile...

Le "Brexit" est une abréviation de "British Exit", désignant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE). Le 23 juin 2016, lors d'un référendum organisé par l'ancien Premier ministre David Cameron, 51,9% des Britanniques ont choisi de quitter l’UE.

JOUNENT Michel.

mardi 9 avril 2019

vite... tournons la page, le 9 avril 2019.

LE GRAND DÉBAT NATIONAL???
Un grand barnum, avant tout peu démocratique ...
En France, la population est de l'ordre d'environ 66 millions d'habitants.
Il y a 45,5 millions de  français inscrits sur les listes électorales, elles représentent ces listes 88% de la  population  en âge de voter.
Le fameux débat national a rassemblé  1 933 000 de contributions  .
·        fruit de 10 000 réunions locales.
·        de réalisation de cahiers de doléances en mairie.
·        de questionnaires  en ligne.
·        des conférences citoyennes  avec des participants tirés au sort.
Cette grandiose manifestation "anesthésiante" avec la solution de traiter les contributions (dactylographiés ou manuscrits) par une mission spéciale,  a eu un coût : 12 millions d' €uros.
Les articles de presse et les émissions télévisées  ont montré  sans équivoque que  les présents lors des réunions  étaient essentiellement  des  personnes âgés et retraités, au moyen financier convenable (les classes moyennes ) occultant par la même totalement la présence de la jeunesse du pays et des personnes aux conditions de vie de plus en plus difficiles; celles  pour qui la fin du mois se termine dés le  15 du mois.
1 933 000 de français ne représentant surtout  pas un échantillon représentatif, cela ne représente que, quelques  pour cents de français en droit de voter , soit 3 % au maximum.
Trois mois  de palabres, de faux débats,  de bavardages   pour entendre  un premier ministre alerter 500 auditeurs choisis...  sur  le ras bol fiscal et que la  politique enclenchée par le Président de la République dés le début de son mandat  ne changera pas.
On peut quand même rappeler que notre Président  n' a pas été seulement élu sur le partage de  son programme   mais pour éviter le succès de  la candidate de droite arrivée en seconde position le soir du premier tour de la présidentielle.
A Saint Quay Portrieux notre maire a mené avec le député de la circonscription une de ces réunions  où entre gens de bon aloi, des truismes définitifs se sont faits entendre .
Les impôts sont trop lourds, touchez pas aux retraites, halte au glyphosate, on veut des coquelicots dans les champs qui bordent la commune, des transports en commun avec des arrêts en bas de mon domicile, des  médecins dans la ville  et puis  un pouvoir communal avec moins de  personnel et surtout qui ne  cache pas  ses prises de décisions.
Par exemple que l'on nous explique  pourquoi au carrefour du Ponto  à Etables  les autorités départementales (dont nos élus du canton de Plouha )ont engagé la modification d'un carrefour qui donnait satisfaction  pour des travaux qui depuis  prés de  deux ans compliquent la circulation à l'entrée de la commune.
Trois mois de  bavardages pour  faire oublier les élections européennes du  26 mai 2019, cela n'est pas forcément bien vu.

JOUNENT Michel. 

lundi 8 avril 2019

la journée de la déportation, le 8 avril 2019

UN OUBLI  FÂCHEUX...
Depuis le  14 avril 1954 , une Loi  votée à l'unanimité  instaure  la célébration annuelle,   le dernier dimanche* du mois  d'avril de la journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation.
Cette cérémonie officielle doit être consacrée  à l'évocation des morts,  au souvenir des souffrances  et des  tortures subies par les déportés dans les camps  de concentration  sous le troisième Reich  de Allemagne nazie.
Dans le dernier numéro du "Phare", le N°  221, la tenue de cette commémoration est passée sous silence, la place prise par l'annonce des vide-greniers en est certainement la cause...

JOUNENT Michel.

* le dernier dimanche d'avril 2019 est le  28 de ce  mois.

samedi 6 avril 2019

nouveau chalutier, le 6 avril 2019

vendredi ,grutage du chalutier hors de l'aire de sa construction.
IL FLOTTE...
Il a fallu  2 jours  pour mettre  à l'eau le chalutier le "Mistradenn" construit par le chantier naval Hemeury, en un peu  plus d'une année .
Vendredi une énorme grue a sorti le bateau de  70 tonnes de l'aire  de sa construction. 
L'essentiel de la coque est en bois de chêne, transportée sur un ber mobile par le grutier, il a été  rapproché du quai de mise  à l'eau.
Samedi à l'heure de la  pleine mer, la même énorme grue l'a mis à l'eau...
Il flotte .
Il ne reste plus qu'à finir son armement, à le lester ( plomb et ciment) et bientôt il sera en pêche  pour le profit de son armateur et des amateurs de poissons.
Belle réalisation par l'un des derniers chantiers qui réalise et répare  des bateaux  à la coque en bois .
Investissement particulièrement courageux et audacieux dans  un moment  où le "Brexit" pose tant d'incertitudes  pour l'avenir de la pêche  bretonne.

JOUNENT Michel.

mercredi 3 avril 2019

qui fait quoi dans cette organisation territoriale???, le 3 avril 2019


Pourquoi faire simple ...
ALORS QU'IL EST SI FACILE DE FAIRE COMPLIQUÉ.
La vie politique de notre commune  l'atteste et la démocratie représentative que nous connaissons le démontre .
Nous faisons, nous Quinocéens, partie d'une circonscription électorale, la N°5 des Côtes d'Armor pour élire notre député.
Elle compte  125 748 habitants.
Cette circonscription   se situe géographiquement sur  4 intercommunalités:
·        Saint Brieuc Armor Agglomération.
·        Leff Armor Communauté.
·        Lannion -Trégor Communauté
·        Guingamp-Paimpol Argoat  Agglomération.
Nous faisons aussi partie du canton de  Plouha qui compte  17 communes, réparties sur 2 intercommunalités
·        Saint Brieuc Armor Agglomération.
·        Leff Armor Communauté.
Par le choix des électeurs notre  maire est aussi dans  le cadre de la Loi NOTRe, conseiller départemental  associé dans la formule  d'un binôme par canton, à une élue femme.
Ils sont devenus ces deux élus du canton de Plouha vice-présidents du conseil départemental.
Les centres de décision  après cet exposé de la situation politique  de l'ensemble de la 5ème circonscription  montre que  pour faire  faire  avancer les besoins  et la satisfaction  des  populations , les obstacles sont nombreux  et les intérêts des élus locaux souvent divergents.
A cela vient s'ajouter  le  poids démesuré de  l'administration et de la technocratie locale.
Un exemple saute aux yeux sur notre agglo SBAA sur ces  décisions  qui sont prises sans réflexion sérieuse  comme par exemple les aménagements  sur la D 764 au carrefour du Ponto à Étables  sur mer marquant  l'entrée de Saint Quay Portrieux en arrivant de  Saint Brieuc.
Avant  les derniers travaux d'aménagement, la circulation était fluide, le dessin de la voirie  marqué par le bon sens évitait en particulier au feu tricolore un bouchon d'une  longueur anormale empéchant  la circulation provenant de la rue Pasteur.
Des spécialistes de la circulation (voir la photo de l'inauguration du 13/07/2017) ont engagé une dépense  importante  pour un résultat catastrophique  et qu'il faudra refaire  incessamment sous peu, admet notre maire...
Et dire que l'on parle de la prise de décisions au plus  près des administrés, à écouter le Président de la République...Au ponto, c'est raté.

JOUNENT Michel.


mardi 2 avril 2019

renvoyer aux calendes grecques, le 3 avril 2019


AFFAIRE CLASSÉE ???
Les amateurs de l'Histoire locale , les amoureux du patrimoine Quinocéen ont longtemps cru et colporté la croyance que le calvaire de la rue  Louais  appartenait,  aujourd'hui encore à la commune de Saint Quay Portrieux.
Nenni , lors de l'assemblée générale de l'amicale  du moulin, des  lavoirs et des fontaines  notre maire présent  a affirmé sur un ton ne souffrant d'aucune contestation  : le calvaire est tagarin et c'est à cette commune de pourvoir  à sa rénovation et à son déplacement d'un terrain privé au centre de la rue Louais.
Encore cinq années  de temps perdus  et de  palabres entre ces deux municipalités voisines, hier elles faisaient partie  de l'agglo du Sudgoélo , aujourd'hui de Saint Brieuc Armor Agglomération et malgré cette proximité d'intérêt, elles se  renvoient   à une date  inconnue  la possibilité  de sauver éventuellement ce patrimoine très endommagé.
Ceux qui pensent que  les intercommunalités ont été créées  pour  plus d'efficacité , pour réduire  les obstacles administratifs devront revoir leurs copies .
Chacune des  communes voisines continue à faire ce qu'elle veut en ignorant superbement  l'intérêt général , celui de sauver  en l'occurrence  une page  de l'histoire locale constituée par une réalisation sculpturale maintenant ancienne  de plus de six siècles.
On pouvait légitiment  attendre en ayant  à la tête de la commune non seulement un maire actif  mais aussi  un vice-président du département responsable de la culture et du patrimoine depuis  2014, un résultat plus probant  pour sauver cette sculpture .
Cela ne sera pas le cas,  notre maire et représentant du département  préfère botter en touche et tout cela  parce que il y a quelques temps  pour laisser passer des camions  provenant d'une carrière, les élus des deux communes se sont débarrassés  avec légèreté  de l'encombrant et génant calvaire.

JOUNENT Michel.    

lundi 1 avril 2019

1er avril 2019...


C'EST COURAGEUX!!!
Malgré un mandat en dents de scie, malgré ses absences répétées de la commune et malgré un caractère difficile, l'ex-maire  enfin celui qui a précédé le maire actuel sera demain définitivement parmi nous... Soir et matin .
En effet après un élan citoyen en sa faveur , le conseil municipal  actuel  à l'unanimité  a voté  l'installation   sur la  placette située entre  PMU et  la banque populaire, à l'intérieur du cercle formé par des bancs en pierre, d'une statue grandeur nature de l'ex-édile .
Pour bien montrer l'importance de ce choix et ravir
ses derniers supporters, la statue sera dorée et illuminée la nuit.
Des piquants seront installés  dessus pour écarter les  oiseaux éventuellement  fauteurs de souillures.
L'inauguration  de cette statue  sera orchestrée par les 6 élus qui jusqu'au bout  lui sont restés fidèles malgré son naufrage personnel à la tête de la municipalité.

JOUNENT Michel. 





samedi 30 mars 2019

bilan non-exhaustif , le 30 mars 2019


BILAN GLOBALEMENT ???

Il y aura 5 ans, le  4 avril que le conseil municipal élu le  30 mars  2014  a installé aux responsabilités notre nouveau maire par 18 voix sur  23.
On peut aisément sur ces 5 années, se faire déjà une bonne  idée de la réalisation ou NON des  promesses électorales écrites , celles qui ont conduit la population à choisir notre maire.
Mais avant de faire ce début d'inventaire, on peut rappeler les conditions factuelles de l'élection de ses colistiers et de lui même.
Au premier tour, le 23 mars 2014 sur les  3 037 inscrits  seulement  2051 électeurs ont participé au vote: la liste de Thierry Simelière a rassemblé 762 suffrages soit  38.4 % des votants et  23% des  inscrits .
Au second tour, la liste du futur maire a réuni 1 064 voix,  54.36 % des votants et  35 % des  inscrits.  
Au cours de ces 5 années  notre maire , à l'évidence a renforcé sa notoriété , omniprésent sur la commune et dans la presse locale, il est particulièrement affable et cultive depuis  le premier jour  de son élection, les conditions de sa réélection en 2020.
En reprenant  son programme "C'est le temps d'une équipe nouvelle avec Thierry Simelière " une évidence saute au yeux, les deux  idées maîtresses, formant la colonne vertébrale  de son programme  sont  loin d'être réalisées.
Le développement économique avec la création d'emplois et l'augmentation  de la  population active  n'ont pas changé réellement au cours de ces  5 années.
La vérité  là dessus est toute autre , le commerce local se rabougrit et il n'y a pas de nouveaux emplois créés .
Sur le  projet central qui devait créer des emplois , l' ITEP de Kerbeaurieux   contrairement à ce qui est écrit dans  le programme du maire, il y a eu un repreneur sérieux du site... un promoteur immobilier ... 
Adieu hébergements d'associations, adieu pépinière d'entreprises numériques, adieu  à l'espace  de coworking etc et par conséquent adieu à des créations d'emplois.
Au niveau de l'îlot Jeanne d'Arc rien n'a bougé  et le groupe de travail  réunissant tous les acteurs: école, collège, maison de retraite, congrégation et élus  est bien silencieux, adieu pour l'instant à une  chapelle Saint-Joseph transformée en lieu de  concerts, de théâtre, d'expositions et d'événements associatifs.
Pour ce qui concerne  l'environnement avec  en particulier la station d'épuration et son utilisation multi-communale  qui devait  être réalisée au cours du mandat 2014/20  et bien là encore il semble difficile  de voir cette réalisation se faire avant  2020/22  surtout que depuis  2017 cette  responsabilité de traiter  les eaux usées est passée sous la direction de  la démesurée agglomération Saint Brieuc Armor Agglomération  qui depuis lorgne  avec appétit et insistance  les excédents (1 400 000 € ) du budget annexe d'assainissement de  notre commune.
J'attends avec curiosité les suites  du  transfert de cette responsabilité  à la SBAA.
Sur le GR 34, les Quinocéens attendent avec  une certaine curiosité les résultats  d'une expertise effectuée par le BRGM (Bureau de recherches  géologiques et minières), repeindre les barrières, nettoyer les grilles d'évacuation des eaux de pluies, veiller à la disparition des crottes de chiens c'est bien  mais les résultats portant sur   l'état de la falaise  bordant la  mer, ce serait mieux surtout pour ce qui concerne les anciennes et nouvelles constructions .
Depuis trop longtemps les résultats de cette expertise lancée  il y a au  moins deux années se font attendre...Pourquoi???
Le parc de la duchesse Anne , c'est le "marronnier" de la vie municipale  il revient  régulièrement  à la mode sans que cela ne change l'état  des  lieux et son côté  quelconque.
Toujours dans  le programme de notre maire paraissait la création  à la place de  l'école de musique communale , une école intercommunale , là aussi rien de  précis sur la reconstruction d'un bâtiment moderne à la  place de cette baraque  rappelant les  préfabriqués en bois   réalisés dès le lendemain de la dernière guerre mondiale
Cette municipalité dirigée par Thierry Simelière  a réalisé des travaux importants comme  l'esplanade  du port d'Armor  et l'esplanade du quai de la République, aménagements propres qui permettent des animations intéressantes  mais   hors d'elles, ces travaux importants ne rendent pas le quai  de la République et le port d'Armor plus attractifs, entre la rue de la Victoire  et la rue Clemenceau, le quai de la République  donne même les jours sans animation un vision désolante.
Pour terminer ce premier survol de  5 années  de gestion communale par une équipe nouvelle, je  souris  encore de la  proposition saugrenue toujours pas réalisée, celle  dans  le cadre du tourisme  de peindre sur les trottoirs une discrète  bande  bleue invitant la découverte du patrimoine Quinocéen .
Cinq ans pour trouver un pot de  peinture , c'est long!!! 
Pour faire court  cette  municipalité  comme celles qui l'ont précédé a modifié des parties de la commune, mais ni plus  ni moins  et c'est d'autant plus facile aujourd'hui quand depuis une bonne dizaine d'années le Casino injecte une somme  importante chaque année dans les finances de la commune.

JOUNENT Michel.
Commentaire de la Vigie 22410:
Comme vous, je m'étonne que les conclusions du BRGM ne soient toujours pas connues et je n'ai vu, depuis octobre, aucune communication à ce sujet de la part des services municipaux. Ceci est d'autant plus préoccupant que, par exemple, et dans d'autres lieux sur la côte, il a été indiqué que la chute d'un arbre avait entraîné avec elle un pan de falaise... un point parmi d'autres... Il est donc urgent que ce rapport soit communiqué aux services municipaux et rendu public. 

mardi 26 mars 2019

chantier naval, le 26 mars 2019.


UNE BELLE CONSTRUCTION!!!
En passant par l'aire de carénage, j'ai appris que le bateau réalisé en bois  construit par le chantier Hémeury  sera  mis à l'eau  le 6 avril  2019 ( date à vérifier ).
Des chantiers qui construisent des chalutiers en bois se font rare et c'est dommage que la  publicité autour  de ce genre de réalisation se fasse aussi faiblement .
Y aura-t-il une fête ??? le jour de la mise à l'eau  de ce nouveau  chalutier  comme  pour  celle qui fut faite sous le mandat de G Lambotte pour une construction du chantier Pacalet.
On peut espérer que notre municipalité si prolixe en communication fera le nécessaire  pour informer la population locale et extérieure à la commune, le jour de cet événement particulièrement  rare de nos  jours : la réalisation et la mise   à l'eau d'un bateau de pêche construit  en bois.

JOUNENT Michel.
mise à l'eau d'un chalutier construit par le chantier Pacalet en 2006 pour un armateur normand.