Pages

samedi 17 novembre 2018

coup de gueule "citoyen", le 17 novembre 2018


MISE EN SCÈNE MACABRE !!!

M. Castaner -ministre de l'intérieur-, devant un aréopage de médias complices,  décrit, dans le détail, la mort d'une manifestante sur un barrage routier, avant de demander  confirmation au préfet des éléments qu'il venait d'annoncer.
C'est tout juste s'il ne se réjouit pas de cet accident qui aurait dû être traité avec plus de pudeur et de discrétion. 
HONTEUX !!
Pourquoi une telle mise en scène ?
Avant cette journée citoyenne, le gouvernement a voulu semer la peur dans la population en précisant que la police pourrait intervenir, avec la force, pour évacuer les barrages.
Macron en a rajouté une couche en disant qu'il ne fallait se laisser manipuler par de sombres manoeuvres politiciennes cachées derrière ces  appels à manifester.
Mais qui est le manipulateur ?
Porter des brassards noirs sur les gilets jaunes et faire des minutes de silence en hommage à la défunte, serait une réponse digne.

PICOLET Gilles.

le gachis d'eau potable, le 17 novembre 2018

UN MOIS D'OCTOBRE ESTIVAL ET TRÈS PEU DE PLUIES.



2018 pourrait entrer dans les annales des années les plus chaudes. 
Doit-on craindre une pénurie d'eau en France???

C'était le thème de l'émission « Le téléphone sonne » sur France Inter le jeudi 16 Novembre.
Poser la question, c'est y répondre. Dans tout l'Est de la France, et dans les Alpes, de nombreux cours d'eau sont à sec, et le niveau des lacs est au plus bas. Rappelons-nous aussi les arrêtés de restriction d'eau pris cet été par les autorités préfectorales dans plus de 60 départements, dont les Côtes d'Armor.
Pourtant, malgré cet arrêté, les robinets (au moins 6 sur les plages, plus 3 sous le CLJ) installés depuis plusieurs années sur les plages de notre commune ont continué de délivrer aux baigneurs qui le souhaitaient la possibilité de se rincer en sortant de l'eau.
Enfin, je suppose que c'est la fonction qui avait été imaginée lors de l'installation de ces équipements. Mon expérience, après deux saisons passées à observer les usages détournés m'amène à constater que les incivilités ( le mot peut paraître excessif, mais c'est bien de cela qu'il s'agit) sont nombreuses.
Les douches servent, entre autre :
- A rincer les maillots de bain, les vêtements isotherme et même les combinaisons de plongée. A croire que les foyers quinocéens ne sont pas équipés de l'eau courante.
- A rincer les jeux de plage des enfants, allant même jusqu'à des canots gonflables de belle taille. Parce qu'il faut bien qu'ils soient propres pour les remettre dans la voiture !
- A alimenter en eau les barrages que construisent les gamins. Qui viennent appuyer sur le bouton quand le débit est insuffisant. Et dont certains, vicieux, n'hésitent pas à revenir se doucher, sous l'oeil indifférent de leurs parents lorsqu'on leur fait remarquer que les douches ne sont pas faites pour ça.
- A prendre sa douche comme à la maison, avec shampooing et savon sans oublier l'intérieur du slip (oui, je l'ai vu..).
- A amuser pendant de longues minutes des ados inconscients.

Et j'en oublie sans doute. Comme les douches sur lesquelles il faut appuyer en continu, ou celles qui au contraire délivrent de l'eau pour trois personnes. Et celles qui une fois la saison finie continuent de fuir dans l'indifférence générale.
Non content de provoquer les abus évoqués plus haut, le simple fait de mettre de l'eau à disposition des baigneurs provoque automatiquement une surconsommation « de confort ». Plus personne, ou presque, ne quitte la plage sans avoir passé ses pieds sous l'eau . Et éliminé le sable jusqu'au dernier grain sous l'effet de son écoulement, sans, surtout, aider avec les mains. Que d'eau gaspillée! Quantité qu'il serait bon de porter à la connaissance des Quinocéens.

Nous, citoyens responsables, devons exiger que tout cela cesse :
·         Soit par le démontage des douches.
·         Soit en rendant leur usage payant.
 Indigné 22410.

vendredi 16 novembre 2018

course du rhum III, le 16 novembre 2018

A LA RECHERCHE DES ALIZÉS...



Le 16 novembre, le voilier "Klaxoon" et son skipper Jean Marie Loirat   se positionnait  au nord de Madère à 2 800 mn  de Point à  pitre à 15 h 45.
Il se classait  en  35 ème position de la quarantaine de "classe 40" encore en course.
Dans  les dernières  24 heures , il a parcouru  124.6 mn en suivant un cap autour des  250 .

JOUNENT Michel.

lundi 12 novembre 2018

une demarche démocratique???, le 12 novembre 2018


CAFÉ CITOYEN, BALADE CITOYENNE ...
Ou comment faire croire aux habitants de la commune que son ou ses avis seront pris en compte pour la bonne marche de la cité???
A l'en croire, le site  municipal ou les articles  rédigés par les correspondants de  presse ces initiatives sont toujours couronnées de succès.
On remarque assez aisément que les cafés ont été fréquentés par une vingtaine de  personnes et les ballades par le double ...
On y rencontre en général les mêmes personnes accroc d'être au plus près du Maire , sur le fond cela ne change pas grand chose , la municipalité suit son bonhomme de chemin et le maire dirige la commune comme bon lui semble.
Ces initiatives ne sont  rien que de la "Com " et veulent faire croire  à une démocratie  locale vivante.
Sur les deux balades  citoyennes "le GR 34" et le parc de "La duchesse Anne"  plusieurs remarques:
BRGM**** d'Orléans a été choisi courant  2017 pour la réalisation d'une expertise des 5 km du sentier  et  de  la falaise en bordure de mer pour la somme de 22 000 €.
Le 4 octobre  2018, une présentation orale de l'expertise a été faite aux élus au cours d'une  plénière ( peu suivi ), les Quincocéens  , eux attendent  encore  la lecture sur le site  municipal  du rapport écrit  de BRGM.
En somme  une  promenade au grand air  pour visiter le lieu mais pour les détails de la situation de la falaise par l'expertise du BRGM , là c'est tout sauf la transparence prônée par le Maire.
A la balade  citoyenne  concernant le parc de la duchesse, j'ai pu assister de visu  que l'essentiel des  présents était   les quasi  propriétaires  de la  partie de terrain   où se jouent les  parties de boules avec la désagréable  impression  que  l'extension du préau en novembre  2013 est devenue de leur seule jouissance.
La délibération qui a conduit à l'extension du préau date du  16 mai  2013 pour la somme de 24 515, 61 € TTC, il est vrai  que cette extension fait suite  à une suggestion des  boulistes mais avant le vote de la délibération ( 21 voix pour et  1 abstention ) un débat a conduit à préciser  l'usage de  l'agrandissement du préau et des pièces  de service.
M. Morice* : Sur le document, il est précisé « salle de réunion avec réserve pour l’amicale ». Ce n’est pas une salle spécialement réservée à l’amicale ???
M. Le maire ** : Effectivement, ce n’est pas que pour l’amicale.
M.Morice : C’est à la disposition des associations qui utiliseraient ce local ???
M. Le Maire : Bien sûr. Il se trouve que c’est l’amicale qui l’a demandé, mais toutes les associations pourront bénéficier de ce nouveau local rénové.
M. Lorant*** : Et également du préau lorsqu’il y a des fêtes. Les boulistes laisseront libre le préau le jour des fêtes telles que la fête du cidre ou autres.
 M. Le Maire : Bien sûr.
Ces  précisions  sont normalement toujours en usage , mais à écouter certains dirigeants d'associations,  les  boulistes ne sont pas très  partageux  loin s'en faut.
Sur la balade à travers le parc , je pense  parce que  l'aménagement n'est pas une  mince affaire , que sur le site  municipal, les élus auraient pu mettre en place un vaste système de  consultation  au lieu de donner  la parole  à la quarantaine de  présents, plus représentant les boulistes que la population de Saint Quay Portrieux.
Le parc est là, pour un usage  multiple  et pas seulement reservé aux joueurs de boules.
JOUNENT Michel.

*Morice , Conseiller  Municipal .
**Le Maire , D Blanc.
*** Lorant ,Conseiller  Municipal.  
****BRGM: Bureau de recherche géologique et minière.
Commentaire de La Vigie  22410:
Je m'étonne du silence de la Municipalité sur le rapport d'expertise du BRGM (disponible depuis plus d'un mois), d'autant que ce rapport a quand même été financé par les impôts des Quinocéens.
A ce titre, nous avons donc nous, contribuables, le droit de savoir, sans attendre,  ce que contient ce fameux rapport, même si ce document devait signaler une aggravation par rapport à une précédente évaluation de la situation par le BRGM
Je m'étonne également du silence des membres de l'Opposition, siégeant actuellement au Conseil Municipal, tout autant que du silence de la presse régionale, qui s'était pourtant faite l'écho du précédent rapport, publié sur Internet et que je viens de relire. ... mais peut-être cette presse n'est-elle pas au courant non plus ?
Il convient donc d'interroger la CADA sur ce point.

dimanche 11 novembre 2018

Craonne la boucherie, le 11 novembre 2018

Une chanson  de désespoir au moment des offensives désastreuses de l'infâme Général Nivelle autour du chemin des dames dans l'Aisne au printemps  1917.

une sonnerie savaltrice, le 11 novembre 2018


EN 1918, 
le 11/11 à 11 h cessait le grand carnage.
Les pertes militaires et civiles du côté allié  sont considérables au soir de  l'armistice, près de  9 370 000  de personnes.
Les blessés se comptent  chez les alliés à plus de  12  millions de soldats.
L'usage des gaz  provoquera chez les intéressés une terrible  mort lente.

Tableau des pertes durant les  52 mois de la guerre.
Population (en millions)
Pertes militaires
Pertes civiles
Total
Blessés militaires
4,5
61 928

61 928
152 171
7,4
42 987
62 000
104 987
44 686
7,2
64 944
2 000
66 944
149 732
92
116 708
757
117 465
205 690
39,6
1 397 800
300 000
1 697 800
4 266 000
4,8
26 000
150 000
176 000
21 000
315,1
74 187

74 187
69 214
35,6
651 010
589 000
1 240 010
953 886
53,6
14 000

14 000
907
0,5
3 000

3 000
10 000
1,1
18 050

18 050
41 317
0,2
1 204

1 204
2 314
6,0
7 222
82 000
89 222
13 751
7,5
250 000
430 000
680 000
120 000
158,9
1 811 000
1 500 000
3 311 000
4 950 000
4,5
450 00016
800 00016
1 250 000
133 148
6,0
9 463

9 463
12 029
45,4
885 138
109 000
994 138
1 663 435
Total (Puissances alliées)
789,9
5 696 056
3 674 757
9 370 813
12 809 280
Population (en millions)
Pertes militaires
Pertes civiles
Total
Blessés militaires
51,4
1 100 000
467 000
1 567 000
3 620 000
5,5
87 500
100 000
187 500
152 390
64,9
2 036 897
426 000
2 462 897
4 247 143
21,3
800 000
4 200 000
5 000 000
400 000
Total (Empires centraux)
143,1
4 024 397
5 193 000
9 217 397
8 419 533
Pays neutres
2,7

722
722

2,4
-
1 892
1 892

5,6
-
877
877

Total général
941
9 720 453
8 871 248
18 591 701
21 228 813
Au total se sont plus de 21 millions  qui sont morts ou blessés à la fin du conflit principal car la guerre a continué  du coté de la Russie et de la Turquie .
Le traité de paix qui suivra , celui de Versailles  en  1919 portera les ferments de la seconde guerre  mondiale.
JOUNENT Michel.