Pages

lundi 27 février 2017

la justice et la politique, 27 février 2017.

"la judiciarisation" de la politique mène "à la catastrophe"

Le député UMP Henri Guaino, interrogé sur l'imminente (hier) levée d'immunité parlementaire de Marine Le Pen, a mis en garde contre une "judiciarisation" du débat politique qui "nous conduit à la catastrophe".
"L'immixtion de la justice dans la vie politique commence à poser un vrai problème", a déclaré l'ancien conseiller spécial à l'Elysée, questionné par Radio Classique et Public Sénat sur la présidente du FN, dont l'immunité d'eurodéputée devait être levée par le parlement de Strasbourg.
La responsable frontiste était  poursuivie pour avoir assimilé les "prières de rue" des musulmans à une "occupation", propos que l'intéressée a maintenu le jour de  l'audience.
Elle a été depuis  relaxée dans cette affaire !!!
"Je déteste cette remarque", a dit M. Guaino, mais "il faut qu'on fasse attention à ne pas judiciariser le débat public".
Pour lui, "le juge n'a pas à juger ni de l'opportunité des décisions politiques, ni de toutes les paroles prononcées, même excessives, même scandaleuses, même honteuses, par les hommes politiques et les élus.
"Ca, c'est au peuple à en décider".       Henri Guaino
Si le Parti "Front National " est de nature fasciste, c'était à sa création complètement vérifiable en regardant de près  ses membres fondateurs: Tixier  Vignancourt,   les anciens nazis  français  de la division Charlemagne , les partisans de l'Indo puis de l'Algérie Française,  les membres du groupuscule Occident, etc ... et bien il fallait l'interdire sous Giscard.!!!
Mitterrand  s'est bien servi de ce parti pour jeter le bazar parmi les formations de la droite française.
Depuis des lustres  le FN  sert de  repoussoir et à faire peur, cela  a conduit en 1995 à la pantalonnade  comme celle de voter  Chirac contre Le Pen ( père ).
Cela ne durera  pas toujours, aujourd'hui la droite se voit spoliée d'une victoire qu'elle croyait  certaine aux présidentielles  2017 , par un hasard plus qu'heureux le candidat  de droite est en grande difficulté suite à la connaissance par deux médias  de ses petits arrangements familiaux,   histoires pas complètement illégales mais complètement immorales sur le fond.
Après, il ne faudra pas s'étonner qu'après toutes ces  manipulations  de  l'opinion, une partie de  l'électorat de droite dans  le cas d'un second tour opposant Macron à Marine Le Pen se porte sur son nom de la candidate FN   et la fasse élire comme Présidente de la République.
"A force de  jouer avec le feu , on finit par se brûler" dit  le vieil adage .
Ma conclusion est  la suivante  soi ce parti ne joue pas le jeu démocratique , ne respecte pas les valeurs de la République et  les parlements devraient   l'interdire tout de suite   soi les médias et les  politiques  disent  n'importe quoi à son sujet et au quart et plus de la  population qu'il représente;
Cette population qui vote Le Pen en a marre  d'entendre et agir  des bons  à rien ne tenant jamais leurs  promesses électorales une fois élus.
Enfin pour le bon peuple qu'un élu de droite magouille n'a rien de surprenant c'est un peu dans ses gènes mais que des élus de gauche en fasse autant voire pire  après leurs discours moralisateurs   conduisent immanquablement au renforcement  du FN.
La classe politique  n'est pas majoritairement pourrie, mais trop d'exemples d'absence de  probité allongent  la liste noire   de ceux qui veulent  à priori sortir le pays de  l'ornière.
JOUNENT Michel.
nota bene : pour les nuls et les benêts , en justice une inculpation  ne veut pas dire que l'on est coupable.
De plus  en France ou l'état de droit est encore  triomphant, en attendant  la sentence définitive et l'épuisement des recours, on est présumé totalement innocent .
Cela a été mon cas dans le cadre de la citation  directe opérée par l'ex maire de Saint Quay pour une imaginaire histoire de diffamation ou ce dernier s'est répandu longtemps dans  l'affirmation que j'avais été  condamné.
La réalité a été  toute autre  et une nouvelle fois j'ai constaté  que le ridicule ne tuait pas  chez cet histrion parisien .
Commentaire de Gilles Dunis sur l'affaire des prières de rues:
ma culture est réduite, mais je pense parler un bon Français.
Donc lorsque je me gare devant la maison de la presse, on peut dire que j'occupe une place de parking, en conséquence lorsque des muz.. s'approprient une ou plusieurs rues ,je considère qu'ils occupent ces rues.
Point barre.

Pour info je n'ai jamais réussi à occuper une rue de Djeddah ou de Ryad pour prier......alors basta. 

samedi 25 février 2017

ils sont où les donneurs de leçons, 25 février

La Démocratie est le pire des régimes à l'exception de tous les autres déjà essayés dans le passé.
"Winston Churchill"

Sans contrôle citoyen et sans précision du contour de  l'activité  des attachés parlementaires, il était notoire que depuis longtemps des députés, des sénateurs et autres députés européens faisaient un singulier usage des deniers  publics.
Il y a une nouvelle loi , celle votée le 16 février  2017 ,elle  conduit à plus de transparence sur le mandat des élus ....C'est un un progrès certain  .
Attention , elle  n'est pas retro-active ; la prescription pour les délits est de  12 ans  et de  30 ans  pour les crimes à partir de  l'intervention de la justice.
Mais du coté des donneurs de  leçons et du PS en particulier, ils ont  beaucoup à balayer devant leurs portes .
Ci dessous une  liste d'élus jugés définitivement , ils sont nombreux dans les Bouches du Rhone!!!
JOUNENT Michel.

  • ANDREONI Serge (sénateur PS)mis en examen pour complicité de trafic d'influence dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux .
  • ANDRIEUX Sylvie (Député PS) condamnée  à 3 ans de prison dont deux avec sursis, à 100.000 euros d'amende et à 5 ans d'inéligibilité. complicité d'escroquerie et détournement de fonds publicsFigaro
  • AYRAULT Jean Marc (Ministre PS) 1997 délit de favoritisme dans l’attribution d’un marché public
  • BERNADINI François (Maire PS) condamné en 2002 pour une ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux. à 18 mois de prison avec sursis, 400 000F d'amende et cinq ans d'inéligibilité. L’Express
  • BENGUIGUI Yamina (ex-ministre PS) à la francophonie condamnée en sept 2015 pour déclaration de patrimoine incomplète dans le cadre de la transparence suite au scandale Cahuzac
  • BINET Erwann Député en Isère, rapporteur PS du mariage gay, condamné pour diffamation le 23 juillet 2013.
  • BOURQUIN Christian (Conseil régional PS) condamné en 2012  à 2 mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme (décédé cet été 2014 R.E.P)
  • BUCHET Pascal (Maire PS) condamné en 2012 pour harcèlement moral, après le suicide d’une de ses collaboratrices Libération
  • CAMBADELIS Jean-Christophe (Secrétaire général du PS ) Pour recel d’abus de confiance Condamné en 2006 à 6mois de prison avec sursis et 20 000€ d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF.Il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d'une activité fictive de conseil.
  • CHAOUAT Yacine (maire adjoint PS) chargé de la médiation et condamné en 2011 en appel pour violences conjugales.
  • CIOT Jean-David , le premier secrétaire fédéral et collaborateur de Guérini, mis en cause pour recel de détournement de fonds publics. Figaro
  • CUVILLIEZ Christian  (Union de la gauche) condamné en 2003 par la Cour d'appel de Rouen à un an de prison avec sursis et à deux ans de suppression des droits civiques, civils et de famille pour détournement de fonds publics et recel.
  • DALONGEVILLE Gérard (Maire PS) condamné faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritismeLe Monde
  • DELESSARD Monique   (Maire PS)  Condamnée ne 2010 à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la mort.
  • DÉSIR Harlem (n°2 du PS Député européen) 1998 condamné à 18 mois de sursis   30 000 F  pour recel d'abus de biens sociaux De novembre 1986 à octobre 1987, il a reçu un salaire fictif mensuel de 10 500 francs de l'Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants, basée à Lille. L'actuel n° 2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme.
  • DESTRADE Jean-Pierre (Conseiller Général PS)Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 euros d’amende dans une affaire de trafic d’influence et d’escroquerie,  une peine couverte par sa détention provisoire.
  • ECOCHARD Janine  (PS)Vice-Présidente du CG des Bouches-du-Rhône Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.
  • EMMANUELLI Henri (PS) 1997 Condamné pour complicité de trafic d'influence dans l'affaire Urba Également mis en examen en 1998 dans le cadre de l'affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste. En 2005, il s'associe au NPS d'Arnaud Montebourg . Et oui... le vicomte, soi même !!
  • FILIPPETTI Aurélie (Ministre PS) 2014 condamnée à verser 2 000 € à "Voici" au nom du "droit légitime à l'information dans une société démocratique, devant lequel doit céder la protection de la vie privée"
  • GAIA Robert (Député PS) du Var condamné en 2002 pour favoritisme.  (Libération)
  • GAUDERON Jean , (PS), directeur général des services (DGS) de L'HaŸ-les-Roses, mis en examen pour recel d'abus de biens sociaux, détournement de biens publics et corruption.
  • GRANIE Bernard (PS) Bouches du Rhône, condamné à 2 ans de prison ferme, 100.000 euros d'amende et 5 ans d'inéligibilité pour corruption dans le cadre de marchés publics.
  • GUÉRINI Jean-Noël (PS) présidentdu CG mis en examen en 2011 pour  prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité
  • HIDALGO Anne (maire PS de Paris )  condamnée en 2012 à 40 000 € d'amende pour infraction à la législation sur la durée du travail.
  • HUCHON Jean-Paul pour(PS) prise illicite d'intérêts sur marchés publics en 2007, condamnation confirmée en appel en 2008. Délit commit dans le cadre de sa fonction de président de la Région Ile de France, dont il demande la reconduction aujourd'hui à ses électeurs.
  • JIBRAYEL Henri(Député PS) intéresse la justice escroquerie et détournement de fonds publics. Figaro
  • KALTENBACH 
Philippe(Sénateur Maire PS)mis en examen pour corruption active et passive, recel, complicité. Le Figaro
  • KUCHEIDA Jean-Pierre , (Député-maire PS) le soutien de Hollande, mis en examen pour détournement de fonds publics
  • LAIGNEL Michel (PS)condamné en 2005 à 2 ans de prison  avec sursis et 2ans d’illégibilité  pour favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en écriture publique
  • MAHEAS Jacques , (sénateur et maire PS) condamné définitivement en cassation en mars 2010 pour des faits de harcèlement sexuel datant de 2002. (En pleine affaire DSK, cela faisait un peu trop d'obsédés sexuels pour un seul PS !)
  • MAUROY Pierre décédé le 7 juin 2013 (Sénateur PS) condamné  à 20 000€   d’amende avec sursis pour abus de confiance et devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset, son ancien directeur de cabinet, rembourser 19 654€
  • MELLICK Jacques(Maire PS ) en 1996 condamné pour témoignage de complaisance dans l'affaire OM-Valenciennes L’Express
  • MONTEBOURG Arnaud (Ministre PS) ministre du Redressement productif, mis en examen en 2010 pour diffamation et condamné en 2012  pour injures par le TGI de Pariscondamné ce lundi 17 décembre 2012 à verser 2.000€ de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la présomption d'innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini.
  • MOSCOVICI Pierre (Ministre PS) condamné pour atteinte au droit à l'image à une amende de  1220€ Libération
  • NAVARRO Robert , (Cadre PS) dans l'équipe de campagne de François Hollande, objet d'une plainte du PS pour enrichissement personnel et bus de confiance , pour des frais personnels et des pizzas entre 2008 et 2010 pour 42.000 € ...Soutien de François Hollande à la primaire socialiste, il intègre son équipe de campagne durant l’été 2011.
  • NOYES Jean-François (PS)mis en examen en 2012 dans le cadre de l'Affaire Guérini dont il était le directeur de cabinet pour association de malfaiteurs en vue de trafic d'influence et recel de trafic d'influence.
  • PASTOR Jean-Marc(Sénateur PS) Notes de frais frauduleuses Médiapart révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du Sénat deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département, pour un montant total de 2492 €. Il menace Médiapart de poursuites, produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité des notes de frais.
  • PRADILLE Claude (Sénateur PS) Condamné en 1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 francs d’amende pour « faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins » dans une affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des fonds publics de l’Office HLM du Gard
  • PUIGMAL Eli  (Maire PS) Condamné en2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché
  • PUPPONI François , (Député PS) poursuivi pour abus de biens sociaux Figaro
  • REBSAMEN François(Ministre PS) Condamné à Dijon à 1 an d'inéligibilité en 2004 pour utilisation de fonds publics à des fins personnelles Le net a été très soigneusement nettoyé de tous les détails de ce scandale sauf ici A noter son mépris pour une agression raciste anti-blanc  dans sa ville de Dijon
  • ROYAL Ségolène (ministre PS) condamnée  pour des licenciements abusifs datant de 1997  LibérationFigaro
  • SEVE Patrick ( maire PS) tête de liste aux sénatoriales dans le Val-de-Marne, mis en examen, dans le cadre d'une enquête sur les marchés publics de sa commune, pour octroi d'avantages injustifiés et soustraction de fonds publics.  
  • TAUBIRA Christine (ministre PS) condamnée le 27 septembre 2004 par le tribunal des Prud’hommes pour licenciement abusif, rupture abusive de contrat, et à verser 5300 euros après avoir exploité son ancienne employée DreuzInfo
  • TEULADE René sénateur-maire PS d'Argentat (Corrèze), avait été condamné en juin 2011 à 18 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Paris. En octobre 2012, Hollande lui avait rendu hommage lors du Congrès de la Mutualité Française: "Je salue les présidents qui ont marqué l'histoire de votre organisation. René Teulade auquel je suis lié par une fidélité corrézienne (....)".source
  • VALLINI André (Sénateur PS ) Poursuivi pour Licenciement abusif et harcèlement moral par son attachée parlementaire avec qui il a fini par trouver un accord. A reçu une plainte contre X pour concussion et utilisation frauduleuse de fonds publicsProche de François Hollande, cet ancien président de la Commission Outreau conseille le candidat socialiste sur les questions de justice.

  • vendredi 24 février 2017

    le guignol de la politique , 24 février 2017

    UN FAUX-CUL nommé François Bayrou...

    Déjà en  mars 2007, l'immense Simone Veil  assénait dans le journal "Le monde " cette triste réalité "Bayrou c'est pire que tout, ,je connais tout son passé et ses trahisons successives  comme par exemple  au lendemain de  la qualification de Jacques Chirac à la présidentielle de  1995, lui le très balladurien  appelait  sur le champ le vainqueur  du premier tour pour offrir ses services ."
    Depuis ce politicien , style quatrième République, ne fait que trahir .
    Ses propos chez l'ineffable commentateur de BFM.TV  prononcés en septembre  2016 sont encore  dans toutes les mémoires; après son dernier revirement, celui de rejoindre le banquier  d'affaires,  il ne faudra pas s'étonner de la montée de  l'antiparlementarisme dans le  pays et du score  toujours  plus important du FN. 
        
    JOUNENT Michel.   


    Commentaire de Gilles Dunis:
    Pour les Anglophiles.....I bègue your pardon.......tant pis pour ceux qui ne comprondront pas...... 

    mercredi 22 février 2017

    ego démesuré, 22 février 2017

    LE THURIFÉRAIRE du "bon roi Henri IV"*, 
    continue à faire parler de lui en présentant un bricolage électoral de dernière minute: style IV ème République; la réalisation d'une entente Macron-Bayrou  pour gagner  l'élection présidentielle 2017.
    Quelle éthique ce palois !!! Quel ego ce Bayrou !!! Quelle soif  d'être au devant de la scène politique ce centriste du Modem ??? Quelle abnégation  ce turlupin .
    • en 2002, il avait  obtenu 6.84 % des voix.
    • en 2007, il avait  obtenu 18.57 % des voix
    • en 2012,il avait obtenu 9.13 % des voix  et appelé à voter pour F Hollande pour le second tour, avec les résultats que  l'on connaît.
    Il est passé au fait  le Président de la République sortant...chez son coiffeur peut être???
    Au train où va cette campagne, la porte est ouverte à la multiplication des candidatures et des combines  les  plus  improbables ...
    Pourquoi pas demain la  candidature du schpountz de Beaurecueil, le fils caché de Tartarin   de la commune voisine!!!
    De De Gaulle en 1965** au prochain... quelle dégringolade dans la qualité de celui qui  supervise et dirige la politique de la France.
    A vrai dire les deux mandats du Président Mitterrand   ont donné le ton  de la dérive que l'on constate  aujourd'hui dans  les  propositions de candidature
    Mitterrand qui commença son premier mandat par le honteux mensonge sur sa santé et aujourd'hui le candidat "ni droite , ni gauche"  candidat caché de Hollande qui manifestement ne connaît pas l'histoire de France.
    La Vème République a vécu, faite pour la général De Gaulle elle faisait des parlements des chambres d'enregistrements  et la part belle au pouvoir personnel  du Président élu de République
    De gauche ou de droite, les Présidents  ont tous entremêlé   leur vie personnelle  et les affaires de  l'Etat avec les deniers  publics.
      
    JOUNENT Michel.

    Henri IV , monarque  abjurant sa foi protestante pour pouvoir s'asseoir sur le trône du royaume de la très catholique France de l'époque.
    **1965, première élection du Président au suffrage  universel

    Commentaire de Gilles Picolet:
    Bayrou espère trouver, enfin, un poste, lui qui a été rejeté par tous, et qui a réduit à néant un parti politique.
    La dégringolade de notre République a commencé avec "le roi Giscard" qui allait jusqu'à mettre son emblème (usurpé) au fronton de l'Elysée lorsqu'il y était. Ses petits déjeuners avec les éboueurs et ses invitations chez les français pour manger des œufs brouillés n'y ont rien fait. Première erreur, la majorité à 18 ans, suivi d'une deuxième, le regroupement familiale.
    Elle s'est accentuée avec "le grand Satan Mitterrand" qui nous a conduit tout droit dans le mur avec un programme commun irréaliste, et sa plus grande erreur le "Traité de Maastricht" qui a ouvert la voie a tous les vices de l'Europe actuelle.
    Elle ne s'est pas améliorée avec "le facétieux Chirac" qui en tapant le cul des vaches n'en a pas moins supprimé le service national qui permettait aux jeunes français d'avoir un semblant d'éducation civique, une connaissance de la valeur "Patrie" et surtout un apprentissage de la vie en communauté. C'est une réforme de ce service national qu'il aurait fallu entreprendre, pas sa suppression.
    Elle s'est poursuivi avec "le roquet Sarkozy" qui a dévalué la fonction présidentielle en utilisant un langage de charretier, mal compris par bon nombre de français. Quelles que fussent ses actions il n'en reste qu'un personnage arrogant.
    Enfin, "le pantin Hollande" qui gesticule dans tous les sens sans aucune maîtrise des événements et qui a décrédibiliser la France au regard du Monde. Sans oublier les gigantesques frais de fonctionnement de l'Elysée pour ses maîtresses successives et son coiffeur. Faut-il rappeler que "le sage De Gaulle" payait tous ses frais personnels ?
    A quand un véritable "Homme d'Etat" qui verra l'intérêt de la France avant son propre intérêt ou sa propre carrière ?
    Certainement pas avec "les clowns" que l'on nous propose.
    Juppé était, peut-être, l'un de ces derniers extra-terrestres.

    lundi 20 février 2017

    un humilié choisi au hasard, 20 février 2017

    "EN MARCHE" d'un pied sur l'autre !!!
    Macron le nouveau messie, dans l'un de ses discours a jugé  que les opposants au mariage homosexuel  avaient été humiliés durant le quinquennat de F Hollande.
    On peut se poser la question  sur ce qu'il faisait à l'Elysée  comme secrétaire adjoint et ensuite comme ministre dont la nomination a été approuvée par le Président de la République ???
    La démocratie, c'est cela à une voix près les parlementaires  écrivent  les lois  et le terme humilié est tout à fait superfétatoire.
    A Saint Quay nous avons eu un maire "humilié" , il préférait vociférer à Paris  dans une des  manifs pour tous  plutôt que respecter la loi  de la République prévoyant le mariage entre des  personnes du même sexe.
    Et ce sont deux adjoints  du dernier conseil municipal , moi même et Michel Rocfort  qui se sont a plusieurs reprises acquittés de cette tâche obligatoire en l'absence  organisée  de l'ex-maire .
    L'ex-maire préférait "à ses dépens" nous traîner en correctionnel pour d'imaginaires écrits  diffamatoires.

    JOUNENT Michel .   
     

    dimanche 19 février 2017

    sur la guerre d'Algérie,20 février 2017

    Le télé*-évangéliste Macron a de nouveau frappé   en répandant  et fait savoir son ignorance sur la guerre  d'Algérie.
    De 1954 à 1962 deux millions de conscrits ont débarqué sur le sol algérien, ce ne  fut  par joli joli, tout le monde en est d'accord.
    Envoyé dans  un premier temps  par des gouvernements socialistes la guerre se termina sous la direction  du Général De Gaulle, pas de la  meilleure manière  mais  dans la cadre de la décolonisation généralisée dans le  monde et dans l'époque d'alors il n' y avait pas  beaucoup de solutions  miracles.
    Sur la décolonisation en Afrique, il  fallut attendre Nelson Mandela en Afrique du sud pour trouver une solution viable réinstaurant une entente entre des  populations largement installées dans la confrontation  par le funeste apartheid .
    La guerre d'Algérie, 55 ans  après les accords d'Evian est maintenant l'affaire des  historiens et pas des  bateleurs de foire.
    Et pour ceux qui veulent se replonger dans cette  malheureuse histoire algérienne  où les cicatrices  ne sont pas encore refermées, qu'ils lisent ou relisent le dernier bouquin du prix Nobel de Littérature Albert Camus  "le premier homme "; cet immense  écrivain, né algérien, s'est fait le chantre  de la défense des pied-noirs en s'opposant en particulier à la caricature  du pied-noir  exploiteur.
    Une nouvelle fois, un candidat aux présidentielles 2017, par la recherche de voix, fait dans  la démagogie et se prend de nouveau les  pieds dans le tapis par ses contradictions idéologiques  liées à sa formation d'ex-banquier d'affaires et de son ex-fonction de ministre d'un gouvernement socialiste  présidé par F Hollande.
      
    JOUNENT Michel. 

    * Macron, le candidat de BFM-TV. 

    Commentaire de Picolet Gilles:
    François Mitterrand et l'Algérie :
    Le "Grand Satan" du Socialisme a été l'un des plus vifs partisans de la guerre en Algérie, comme le soulignent ces deux citations :
    « La rébellion algérienne ne peut trouver qu'une forme terminale : 
    la guerre. », 
    « L'Algérie, c'est la France. »
    De plus, en tant que Garde des Sceaux, il a donné son accord pour les nombreuses sentences de mort prononcées par les tribunaux d'Alger.
    Sous son ministère, quarante-cinq militants algériens sont condamnés à mort de manière souvent expéditive.
    En instituant la loi de mars 1956, qui donnait tous pouvoirs aux militaires en matière de justice sur le sol algérien, François Mitterrand a créé les conditions légales de la torture en Algérie.
    Macron crache dans la soupe ou ne connait-il pas l'Histoire ?
    Enfin, comment un homme politique français, qui brigue la plus haute fonction, peut-il critiquer la France depuis l'étranger.
    Il devrait être frappé "d'indignité Nationale" !! 

    samedi 18 février 2017

    alerte, 18 février 2017

    Ici et un peu partout en France se pose un  problème extrêmement compliqué à solutionner:
    la désertification médicale.
    Les médecins partant  en retraite  se font difficilement remplacer.
    Les causes sont multiples; le numerus clausus   voulu par  l'ordre médical et les gouvernements successifs, les changements de mentalité  chez les nouveaux médecins spécialisés ou généralistes  entre autres, etc...
    Notre département , les Côtes d'Armor,  fait parti  des départements le plus frappé par  ce non remplacement des  médecins partant à la retraite , département qui offre en plus  une  population de  plus en plus vieillissante .
    Les  maires, bien sûr,  ne sont pas les responsables  de ce phénomène, mais beaucoup d'entre eux rivalisent  d'inventivité  pour se faire remarquer  afin d'attirer des remplaçants aux médecins retraités .
    Ils passent des annonces dans  la presse régionale  ou dans des  journaux corporatifs , ils se font entendre à la télé et à la radio, ils affichent  à l'entrée de leur commune des  panneaux faisant  la pub pour la venue de  remplaçants intra-muros, certains même laissent entendre qu'ils sont prêts à les rémunérer sur les deniers de leur municipalité .
    Des maires aussi parlent de construire des  maisons  médicales  afin de réduire les charges sociales et autres  afférentes à chaque  praticien  en regroupant plusieurs d'entre-eux sur  un même lieu.
    La raréfaction des  médecins sur une commune a des effets mécaniques sur le bon fonctionnement des  pharmacies et  sur les laboratoires d'analyses .
    Dans notre ville, le désert médical progresse , un départ non remplacé , un médecin âgé ayant largement dépassé l'âge de la retraite, un  médecin venu de l'est de  l'Europe   et un médecin* maintenant surchargé par la reprise d'une partie des patients du médecin non remplacé.
    Devant la réalité  d'une population largement caractérisé par son âge avancé, il serait temps que la  municipalité et son maire , toujours médecin,  se retroussent les  manches pour faire  venir des nouveaux praticiens à Saint Quay Portrieux.
    Maintenir un niveau acceptable de médecins  dans  la commune est la condition "sine qua non"  pour éviter qu'elle ne s'endorme et ne dépérisse définitivement .
    *Medecin qui de  plus applique la réforme du tiers payant ; le patient n'avance pas le montant de la consultation  couverte par la sécurité sociale.  

    JOUNENT Michel.




    Carte établie en juin 2016

    jeudi 16 février 2017

    aux morts pour la France, 16 février 2017

    DEMAIN ,
    faisant suite aux travaux de restructuration du quai de la République, le monument aux morts sera déplacé dans la périphérie immédiate de  l'Hôtel de ville.
    Le souvenir des morts pour la France de la guerre 14/18 et des guerres suivantes sera porté sur le même monument .
    Au conseil municipal du 10 février 2017, Monsieur le maire  a porté à la connaissance des élus et des très rares auditeurs  que cette  construction  devrait s'intituler "le mémorial du souvenir  et de la paix".
    Dans le style pompeux, c'est assez remarquable cette appellation .
    15 candidats ont répondu à l'appel d'offres pour présenter un projet , 3 ont été retenus pour le choix final par une commission .
    C'est important  pour les Quinocéens de voir fixé et gravé   pour toujours les noms des héros  morts pour la liberté de notre pays .
    Une fois  la  présélection opérée pour choisir le dessin de ce monument, peut être aurait-t-il été intéressant et démocratique de demander l'avis de la population  en la consultant???
    Avis bien sûr des Quinocéens inscrits sur les listes électorales par exemple!!!

    JOUNENT Michel.  

    mardi 14 février 2017

    tout est à vendre, 14 février 2017

    C'EST "JOUR DE FÊTE" seulement  pour les passants!!!

    D'un côté des événements attirant la foule comme le food-truck, la fête de Samain et hier le salon "Vintage"... et de l'autre côté  une traversée de la ville montrant la désertification commerciale  qui continue, la réduction sensible de l'offre hôtelière   et surtout  la multiplication affichée  de l'immobilier en vente.
    La vente des  biens renforce  hélas l'image d'une commune déclinante, elle devient avant tout non pas une ville dortoir  mais un ensemble territorial pour  résidents secondaires où ces derniers finissent par avoir une influence  grandissante dans le devenir de la ville .   
    Sur l'axe qui traverse la ville (rue de la Victoire, et les boulevards Foch et général De Gaulle ) la fermeture de deux hôtels  et de plusieurs commerces montre le déclin  touristique  de Saint Quay.

    C'est pareil pour la rue Clemenceau  et son hôtel du Commerce aux volets clos depuis  des années ainsi que ses commerces fermés ou vivotant.



    Quant aux entrées de ville, celle venant de Saint Brieuc et celle venant de Plouha  n'offrent aux touristes de passage aucune tentation  pour visiter la commune. 
    On peut dire sans se tromper,  beaucoup de bruit  pour les gens de passage avec l'organisation de spectacles et de  fêtes et la tristesse  relative au jour le jour   pour les habitants  intra-muros.
    A ce déclin visible , il faut  aussi ajouter  la baisse inquiétante  de l'accueil médical  et la situation  difficile pour accueillir des enfants  à l'école  publique avec la suppression de deux demi postes d'enseignants .
    Bon, il nous reste  le bord de mer, la vision du large  sans oublier  le bon air vivifiant  du Sudgoëlo et bientôt c'est promis-juré la réfection du sentier GR 34.
    Une conclusion s'impose : sans  la tirelire que représente  le casino  notre commune tomberait bien bas.


    JOUNENT Michel.

    dimanche 12 février 2017

    pour y voir plus clair, 12 février 2017

    UN PEU DE CLAIRVOYANCE 
    DE LA PART D'UN "IMMORTEL"
    DANS UN MONDE 
    OÙ LES AVEUGLES SONT ROIS...
    surtout grâce à des  médias aux ordres des financiers. 

    JOUNENT Michel.