Pages

vendredi 22 juin 2018

avec un portable,on devient le copain des grands, le 22 juin 2018


DE LA PEINTURE, EN PASSANT PAR LA PHOTO ET MAINTENANT AU SELFIE...

Depuis longtemps, c'est un devoir pour les dirigeants du pays de rendre hommage à la Bretagne.
Sans remonter  à l'âge de pierre, en  1858 Napoléon III, l'auteur d'un misérable coup d'état visita la Bretagne.
Le  17 août 1858, il était à Saint Brieuc  accompagné de l'impératrice et comme la route menant  à Saint Quay n'était pas suffisamment indiquée pour s'y rendre, il envoya au maire de l'époque, un certain Videment une peinture le représentant. 
Cette croûte existe  toujours , elle est entreposée  dans le grenier de l'ancienne  mairie  et pourrait facilement faire partie d'un prochain vide grenier.
Des présidents de la république  depuis ont fréquenté la Bretagne, pour se faire élire et puis   pour faire des  promesses comme  le désenclavement de la  péninsule , pour une alimentation électrique régionale, pour  une agriculture  raisonnable après avoir vanté une agriculture productiviste et enfin pour essayer de sauver  la pêche et ses  pêcheurs.
De Gaulle au lendemain de la guerre 39/45,  Mitterrand , Chirac, Sarkozy, Hollande sont venus visiter le pays breton et ont multiplié les  promesses.
Seul Jacques Chirac a poussé le déplacement jusqu'à Saint Quay Portrieux et rencontré les Quinocéens  à l'invitation de Gérard Lambotte, le premier magistrat  du moment .
Visite à Saint Quay Portrieux, du Président Chirac le 11 septembre 2001.
Triste jour   d'un attentat odieux contre l'intelligence et les hommes à New York .
Le  20 juin 2018,  notre  maire  Thierry Simelière a fait un selfie  avec le Président Macron au cap Fréhel au pieds du phare.
Qui aujourd'hui ne fait pas un selfie avec le Président de la République, cette pratique est dans l'air du temps, il suffit d'être un groupie du président  de l'applaudir et le suivre lors de ses déplacements... portable à la main.
JOUNENT Michel.

lundi 18 juin 2018

des barrières à installer avec modération, le 18 juin 2018



RETOUR A L'ÂGE DELPIERRE!!!

Un peu partout en ville fleurit l'installation de barrières du type "Delpierre", du nom du  maire emblématique lors de la modernisation radicale de la commune au lendemain de la guerre 14/18.
Ces barrières avaient un but  premier, celui de  séparer les  piétons du vide sur le GR 34.
C'est le cas au pied du sémaphore où plusieurs dizaines de mètres de barrières en mauvais état sont maintenant remplacées par des barrières dîtes "Delpierre ", c'est le cas aussi du coté de l'impasse de la barbe brûlée où sur une grande longueur après le renforcement de la falaise,  le bord du GR34 a été doublé par des barrières "Delpierre".
Mais constater que du coté des travaux de la refonte du quai de la République, la moindre parcelle de gazon est cernée par des barrières "Delpierre" devient  insolite.
Il y a un endroit cependant  qui mériterait de voir l'installation de ces fameuses barrières en ciment , c'est toujours sur le GR 34 en face de l'île de la comtesse.
Depuis des années une passerelle  cimentée  s'effondre , le sentier  à cet endroit est déplacé par une  reprise dans la falaise  et le sol est fait de planches.
 
Autre chose pour tous les promeneurs et quelque soit la partie du GR 34 empruntée, les étrons de chien pullulent  et les grilles permettant aux eaux de pluie d'aller vers la  mer ne sont pas nettoyées  de la terre et des feuilles qui les obstruent avec pour résultat une  gadoue inutile sur ce chemin si propice à la célébrité de la commune.
Des barrières Delpierre OUI, mais pas de trop quand même hors le GR34...
 
JOUNENT Michel.  

dimanche 17 juin 2018

sur le moulin emblème de la commune, le 17juin 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le moulin , lors de sa restauration en 2003 sous le mandat de Gérard Lambotte
Des précisions historiques et techniques  sur le
MOULIN SAINT-MICHEL
Commentaire historique :
Au 19ème siècle, la commune de Saint-Quay-Portrieux comptait plusieurs moulins à eau et à vent, dont le moulin de "Malgré-Tout" à Kertugal (en lieu place du château d'eau actuel de Kertugal), le moulin des Fontaines et le moulin Saint Michel (1875).
Ce dernier fût édifié en 1822, puis reconstruit en 1875 par le meunier Yves Mathurin Le Gagne et fonctionna jusqu'en 1890 environ.
Il était bâti à gauche du chemin de la Bourgade à Ruello, en face du lieu occupé par la chapelle St-Michel en 1858.
Cette chapelle fut détruite en 1805.
Le moulin St-Michel était autrefois le complément du moulin à eau Rolland dans la vallée de Gâcon.
On y montait alors le grain sur la colline en charrette.
Il fut vendu en 1900 à Monsieur André Herrenschmidt, qui le transforma en résidence secondaire, en ouvrant de nouvelles fenêtres et en restaurant les ailes. Devenu propriété de la commune en 1967,
le moulin St-Michel fut restauré grâce à une association locale, avec le concours de l'amoulangeur Jean Peillet.
Afin d'en maintenir l'authenticité, une partie de l'appareillage du moulin de Kertugal fut récupéré, ce qui permit de remettre le moulin Saint-Michel en état, tel qu'à l'origine. L'amoulangeur Jean Peillet a remplacé l'extrémité de l'axe (en très mauvais état) par un cylindre d'acier relié au mécanisme par des lames boulonnées.
Le frein usé a été remplacé ainsi que différents pièces du mécanisme général, dont la queue (en sapin).
Le chemin circulaire affaissé a été réaménagé avec ses 8 bornes où le meunier attachait son treuil pour faire tourner le toit du moulin.
Une 2ème tranche de travaux fut réalisée en 2003 par l'artisan amoulangeur Gilles Morio de Plerneuf afin d'opérer une restauration complète (charpente et son châssis mobile, réfection du couronnement, nouvelles ailes) ; cependant les planchers du 2ème étage sont à refaire pour recevoir l'empoutrellement et le mécanisme.
Le moulin St-Michel est géré par l'association "Amicale des moulin, fontaines et lavoirs" qui organise régulièrement les visites du moulin et assure son entretien.

Commentaire descriptif :
Le moulin St-Michel est un moulin à vent, de plan centré, qui comprend deux étages carrés et un étage de comble, avec 4 ouvertures, dont 3 petites fenêtres pour éclairer les étages de travail (2 fenêtres non d'origine) et deux portes d'entrée (au nord et au sud).
Les meules sont situées au 1er étage.
Au 2ème étage, le grenier avec un plancher en sapin reçoit le mécanisme primaire.
La charpente transversale, appelée "le portefée" est composée de 2 poutres reliées avec le cintre du châssis mobile, qui glisse sur le chemin fixe.
Les 3 poutres porte-joug sont appelées "fillettes" et l'arbre est appelé "marbre" en Bretagne (spécificité régionale).
Le moulin est construit en moellons de gabbro et de granite (pour l'encadrement des ouvertures).
La couverture en bois est recouverte de bardeaux, essentes en châtaignier, appelées communément douvelles ou encore "orseules" en Côtes d'Armor.
Les ailes sont attachées sur la barre haute et on peut réduire la toile (en textile synthétique ou en lin) en la roulant sur la bôme à rouleau (système inventé par Jean Peillet et adapté des huniers des goélettes), avec deux drisses grâce à une manivelle située à terre. L'envergure des ailes orientables à 360° grâce à une queue (mât en chêne), est de 16 mètres.
Quand on veut libérer les voiles, on soulève le mât du frein et on l'accroche à un anneau fixé sur le mur du moulin. La queue du moulin, en chêne, est manoeuvrée avec une chèvre et une poulie attachée aux bornes, afin de faire tourner la toiture et d'orineter les ailes. Autrefois, on utilisait un treuil et un cabestan.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : moellon ; granite ; schiste
Matériau(x) de couverture : bardeau
Parti de plan : plan centré
Vaisseau(x) et étage(s) : 2 étages carrés ; étage de comble
Type de la couverture : toit conique
Source d'énergie : énergie éolienne
Technique du décor : maçonnerie
Etat de conservation : restauré ; bon état


Article extrait du portail des  patrimoines de Bretagne.

Commentaire:

Il est infernal Indigné 22410, pour un bon mot  il est prêt à subir les foudres  du premier magistrat pour acte de lèse-majesté.

En discutant ce dimanche avec le meunier, il a appris sur la restauration que les responsables du moulin ont commis les choses suivantes:   "Ils n'ont pas changé que les ailes, ils ont aussi changé six meules, hier !!!

vendredi 15 juin 2018

la coupe du monde ou le triomphe du fric, le 15 juin 2018


C'ÉTAIT PLUTÔT BIEN VU
le commentaire de la  présentatrice du journal télévisé de France 2, Anne-sophie Lapix quand  elle a plaisanté la veille du début de la coupe du monde de foot en tenant  le propos suivant:
"La coupe du monde de football débute demain et on va  pouvoir regarder des millionnaires courir après  un ballon".
Pour cette évidence, la toile s'est déchaînée à son encontre  pour une fois qu'elle était dans le vrai...
Pour les amoureux du foot, on est nombreux, cela devient pénible de constater  que le pognon est omniprésent  avant,  pendant et après la partie.
Mais aujourd'hui même une journaliste triée  sur le volet ne  peut pas plaisanter sur le sujet de la richesse excessive de  beaucoup de joueurs professionnels et sur le montant de  l'argent circulant à flot  dans le foot.
Oui les  millionnaires du foot courent vite et pour certain même  demain  très vite comme le joueur du Réal Madrid le portugais Ronaldo  qui vient d'être condamné en Espagne à 18.8 millions d' €uros  d'amende et à deux ans de  prison pour avoir fraudé le fisc espagnol.
Ce n'est pas le  premier ni le dernier qui escroque le fisc surtout en Espagne , pays de cocagne pour les embrouilles dans le foot.
On comprend qu'après son dernier succès en coupe de la ligue, l'expression de ses états d'âmes quant  à   rester en Espagne et dans son club le Réal .
Le Qatar  pays d'accueil devrait faire l'affaire pour sa fin de carrière !!!
JOUNENT Michel.

mercredi 13 juin 2018

il est beau le moulin, le 13 juin 2018


Ce matin 13 juin 2018 en
DEUX TEMPS ET TROIS MOUVEMENTS
le moulin Saint Michel  a retrouvé une seconde  jeunesse .
Ses ailes  mises en place  en 1975 et amplement fatiguées,  ont été remplacées par des nouvelles.
De plus  pour assurer une meilleur longévité à ces dernières, elles ont vu l'ensemble du bois les constituant préalablement traité.
Avec la pose avant dimanche des haubans reliant les ailes entre elles et des dispositifs permettant le réglage de la voilure selon  la puissance du vent, le moulin sera de nouveau apte à moudre le grain pour la fête du moulin le  17 juin 2018.
Voir tourner  les  meules et voir  fonctionner  l'ensemble du  mécanisme du  moulin  est passionnant  surtout avec les commentaires en direct du meunier en chef ...Maître Henri.
Dans ce nouveau décor  qu'offre le moulin avec ses ailes changées , il ne reste plus qu'à traiter le bois du timon ou queue du moulin .

Pour la petite  histoire dans les Côtes d'Armor il existe encore 7 moulins à vent du même type  que le moulin Saint-Michel  de Saint Quay Portrieux.

  • le moulin  du Cre'h Olen à Ploulec'h.
  • le moulin   Saint Lazare  à Lamballe.
  • le moulin  de Merlet à Plourhan.
  • le moulin  de Craca à Plouezec.
  • le moulin  de Buglais à Lancieux.
  • le moulin  de la Lande du Crac'h à La Clarté.
JOUNENT Michel.

lundi 11 juin 2018

alleluia, le 11 juin 2018

                    les ailes sont assemblées sur place et le bois est déjà traité.
LES PRIÈRES A L'ARCHANGE SAINT MICHEL
ont été entendues, à quelques  jours de la fête du moulin ses nouvelles ailes seront installées.
Ce  lundi  11 juin, le constructeur des ailes les assemblait sur le terrain jouxtant le bâtiment et aux dernières nouvelles, la grue permettant la dépose des quatre anciennes ailes et la repose des nouvelles  ailes était programmée pour le mercredi 14 juin.
A moins d'une tempête de dernière heure, ce sera  la fête le dimanche  17 juin 2018 autour du moulin Saint Michel, construction emblématique de  notre commune et de sa remise en fonctionnement .
La présence de la grue devrait permettre enfin d'enlever les lettres des  points cardinaux de la girouette , car voir des  points cardinaux  tournés selon l'orientation du vent est d'un ridicule absolu.
JOUNENT Michel .


vendredi 8 juin 2018

1968-2018 toujours des histoires de pavés, le 9 juin 2018

DES PAVÉS PAS ASSUMÉS !!!
Depuis son origine, le rond-point de La France Libre est doté de passages piétons pavés.
Au fil du temps, des tassements se sont produits, particulièrement importants sur la RD 764, au bas de la station d'épuration. La réparation a tellement tardé que l'on commençait à se demander si elle aurait lieu un jour.
Mais ça y est, les trous sont bouchés.
Ce sera sans doute plus confortable pour les véhicules et leurs passagers. Mais pour l'esthétique, et l'image donnée à l'entrée de la commune, on repassera.
Il faut être clair, à mon avis, il n'y a qu'une alternative :
             ·         soit on dépose les pavés, on rebouche les trous et on repave.
             ·         soit on goudronne tout, et on matérialise les passages piéton avec      de  la peinture blanche.
Ce rebouchage sommaire se situe dans la lignée de l'épandage de gravillons que j'ai déjà évoqué ici : un triste rafistolage. C'est comme si on réparait un trou dans le mur d'une église avec un coffrage en béton. Et qu'on ne vienne pas objecter que c'est une route départementale : on peut observer le même triste spectacle rue Paul de Foucault.
Alors, quand je vois ça, je ne peux que m'inquiéter en me demandant ce qu'il adviendra de tous ces magnifiques passages pavés dont le récent aménagement du Port nous a généreusement gratifiés, quand, inévitablement, dans quelques années, ils viendront à se dégrader. Ou, sans attendre aussi longtemps, comment va être remis en état le bas du Boulevard Clémenceau.
A suivre...Indigné 22 410.

jeudi 7 juin 2018

la démocratie en marche arrière, le 8 juin 2018

A L'ASSEMBLÉE NATIONALE,
IL Y A TROP DE DÉPUTÉS
dont 50 actuellement qui ne servent  à rien.
Les députés non-inscrits n'ont pas le droit à la parole
et en particulier l'ex-copain de Bayrou du Modem
L'ancien berger et baryton  Jean Lassalle.
 

Vite fermons cette chambre d'enregistrement et faisons par la même des économies aux finances nationales, d'autant que tout se décide solitairement  à l'Elysée .
 
JOUNENT Michel.

au secours l'archange, le 7 juin 2018


DANS 10 JOURS,
le  dimanche 17 juin , l'amicale des  moulin, fontaines et lavoirs organisera la fête du moulin Saint Michel.
Depuis le début de l'année, les ailes en très mauvais état ont été immobilisées et doivent être remplacées.
La partie du moyeu en métal sur lequel sont fixées les ailes  doit être aussi  consolidé voire changé.
Le 23 mars  2018 au cours du conseil municipal, Monsieur le maire a rappelé que la commune possède dans son patrimoine un édifice d'une grande valeur, un moulin à vent qui attire tout au long de l'année  de nombreux visiteurs.
A ce même conseil municipal, notre maire a donné la précision suivante :
"Normalement ,on ne peut pas commencer les travaux avant d'avoir la subvention mais nous avons bien sûr l'accord et nous allons avoir une dérogation.
Aujourd'hui les pièces sont en construction et on peut penser que  mi -avril on devrait avoir la dépose et la repose des ailes  des ailes qui seraient opérationnelles fin mai.
Je ne veux pas me mouiller plus que ça parce qu'il y a le temps.
Le Maire ne peut rien au temps, je suis désolé, sur Saint Quay Portrieux, ni les élus, mais elles seraient opérationnelles  largement avant la saison touristique".
Le maire est le maître du temps ( horaire) mais pas  du temps (météo) , ça s'est sûr. Il suffit de mettre le nez à la fenêtre...
La commande de la  municipalité  au fabriquant des ailes est parvenue tardivement à ce dernier .
La dépose et repose des ailes nécessitent la présence d'une imposante grue et il faut en concordance avec le constructeur des ailes  fixer la date de son intervention , date encore  inconnue à ce jour.  
Bref à ce jour, la saison touristique  commence  à lire "le guide tourisme  2018 Saint Quay Portrieux" le  1er juin et se termine le  30 septembre, le moulin  ne sera  pas en fonctionnement pour le début de la saison estivale  et  difficilement pour le jour de sa Fête.
Il reste encore  10 jours pour que les ailes soient changées et tournent à la joie du meunier Maître Henri  , un miracle est-il encore  possible ??? Prions...
 
JOUNENT Michel.

mardi 5 juin 2018

une voix s'éteint, le 5 juin 2018

MARC OGERET.

 
Le chanteur Marc Ogeret s'est éteint.
Pendant près d'un demi siècle , il a chanté avec brio et talent  les  poètes, d'Aristide Bruant à Louis  Aragon en passant par Jean Genet.
Il a été aussi l'interprète de textes sur la  Résistance, de textes révolutionnaires autour du souvenir de la Commune de Paris et bien sûr aussi sur des textes libertaires.
Il a chanté aussi des chants marins.
Sa belle voix s'en va , c'est bien triste ...
JOUNENT Michel.


dimanche 3 juin 2018

y a comme un défaut, le 3 juin 2018


AU SECOURS, ILS SONT REVENUS!!!

 
Il est des traditions que l'on aimerait bien voir disparaître.
Celle des « gravillonneurs fous », qui, chaque mois de Mai envahissent notre commune en fait partie !!!
Franchement, quand on voit le résultat de leur travail, on ne peut que s'interroger sur son utilité.
Même recouvert de bitume et de gravillons, un trou reste... un trou !!!
Et la première pluie ne manque pas d'en apporter la preuve.  (Photo)
Faut-il de surcroît, pour parvenir à ce pitoyable résultat condamner, partiellement , voire totalement des bouches d'égout ???  (Photo)
Il n'y a pas de doute : notre cité n'est en rien embellie à l'issue de ce triste rafistolage.
On pourrait même dans certaines rues (rue des Lavandes, par exemple) réaliser des coupes géologiques pour compter le nombre de passages successifs.
Il suffit d'ailleurs de faire un peu de vélo en ville pour se rendre compte que l'on y est plus secoué que sur les routes de la campagne plourhanaise, pour ne prendre que cet exemple.
Aussi, on aimerait bien savoir :
-        Qui détermine les surfaces à traiter : sont-ce les services techniques municipaux ? Ou bien cette mission est-elle laissée à la libre inspiration des opérateurs ?
-        Et quel budget est ainsi consommé ?
Car, si l'on considère les tonnes de gravillons éjectées par le passage des véhicules, et qui in- fine, se retrouvent, via les caniveaux, dans les canalisations d'eaux pluviales il s'agit bien d'argent jeté à l'eau !!!
Il y a sûrement mieux à faire.
INDIGNÉ 22410.
Plaque d'égout obstruée.